Toutes les Vérités > Un petit sujet de tennis, pour nous changer des gros problèmes…

Un petit sujet de tennis, pour nous changer des gros problèmes…

Thème : Sport
Publiée le 23/03/2012 |
7248 | 3
Révélée par MOGNO Yvon |
2

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Photo de la Vérité
Le tennis une histoire de points...

Quand on n’a pas vraiment réfléchi à la manière dont s’établit le résultat d’un match de tennis, on s’imagine spontanément que le vainqueur sera celui qui, tout au long du match, aura gagné plus de balles que l’adversaire. Et l’on ressent alors souvent, au vu du résultat final, un sentiment d’injustice : il nous semble que celui qui a gagné le match était celui des deux qui le méritait le moins. On peut incriminer, comme d’ailleurs sur tous les autres sujets de la vie, les effets de la chance : les balles frappant le filet qui retombent systématiquement du bon ou du mauvais côté, etc… Mais la vérité propre au tennis est surtout qu’il existe, dans ses règles du comptage des points, des particularités qui favorisent l’impression d’injustice. Tout tient au fait qu’un match se divise en sets, eux-mêmes se divisant en jeux ; et que, lorsqu’une de ces phases se termine, le score de la phase suivante repart à zéro.

Les effets de ce système de comptage sur le résultat final du match peuvent se calculer mathématiquement ; on épargnera au lecteur le détail de ces calculs sur tous les scores possibles, mais toujours est-il qu’un match peut être gagné : -au mieux parce que le vainqueur a gagné 72 balles de plus que son adversaire. Alors le résultat semble normal à tout le monde. -au pire…bien que le vainqueur ait gagné 78 balles de moins que son adversaire ! En l’occurrence, il se peut que le vainqueur du match n’ait gagné que 93 balles alors que le vaincu en a gagné 171 ! C’est rageant…

Les résultats des matches de tennis se situent tous entre ces deux extrêmes ; l’on voit donc qu’il existe de nombreux cas où le système de comptage des points fait gagner finalement le joueur qui a pourtant remporté beaucoup moins de balles que l’autre, ce qui ne peut sembler qu’injuste. L’ayant un jour compris, je fus évidemment tenté de contester les règles bizarres du comptage des points, conduisant à de telles « injustices » tennistiques…Mais je m’aperçus aussi, en réfléchissant un peu plus, que ces règles sont tout simplement à l’image de la vie : La vie aussi est une succession de phases au cours desquelles ce qu’on a fait de plus ou moins bien dans les phases antérieures cesse de compter : on peut avoir été prudent mille fois et se faire tuer sur la seule imprudence qu’on commet ; on peut peser soigneusement la plupart de ses décisions et gâcher sa vie sur quelques mauvais choix de profession ou de conjoint…

En fait, au tennis comme dans la vie, les divers « coups à jouer» n’ont pas tous la même importance et il ne sert pas à grand’chose de bien jouer tous les coups anodins si l’on rate les quelques coups essentiels. La vie, comme le tennis, favorisent les êtres dont la solidité physique et psychique leur permet de bien gérer les points importants. Que pouvons-nous à cela ? Quant à la vie, sûrement aider ceux qui n’ont pas, pour des raisons diverses, cette solidité suffisante. Et, quant au tennis (puisque c’est le prétexte de ma réflexion), faut-il conserver les règles calquées sur la vie, ou chercher au contraire à nous en éloigner pour nous changer un peu de tout le reste ?

Je n’ai pas de «Vérité» là-dessus, et peu importe d’ailleurs…

Mots-clés : tennis,match,score,set

Réagir

Le Vériteur

Photo du Vériteur

MOGNO Yvon

Né en 1942, Ingénieur retraité, Diplômé de l’Ecole Centrale de Paris, Docteur es Sciences. Spécialiste des métiers de l’Environnement et du Droit Public Membre fondateur d’une Association de Culture Scientifique, Technique et Industrielle Ancien membre de divers groupes d’expertise. Amateur de...
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :