Toutes les Vérités > La vérité sur la situation des aidants en France

La vérité sur la situation des aidants en France

Thème : Santé, Société, Travail
Publiée le 09/06/2014 |
5576 | 2
Révélée par DI NAPOLI Yael |
Soutenir

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Photo de la Vérité
Les aidants familiaux représentent plus de quatre millions de personnes en France.
Aujourd’hui, plus de quatre millions d’aidants prennent en charge des proches dépendants. Des hommes et des femmes qui jouent un rôle irremplaçable en cumulant une charge de travail physique, psychologique et financière considérable et pourtant totalement bénévole… Leur fonction ? Garantir, à titre non professionnel, une assistance à la vie quotidienne, un soutien financier ou matériel, ou un soutien moral (Source DREES, La maison des aidants).
 
Actions, mobilisations, conférences, conseils et orientation vers des structures de répit… La voix des 4,3 millions d’aidants commence seulement à se faire entendre. Pourtant, si on leur ajoute tous ceux et celles qui s’occupent régulièrement pour des raisons de santé d’enfants, d’adolescents ou de jeunes adultes handicapés, ce chiffre atteint les 8,3 millions de personnes.
 
Une vie familiale et professionnelle mise entre parenthèses
 
Soins courants, courses, toilette, papiers administratifs, ménage, sorties… Tout dépend de l’aidant. La situation se complique quand il s’agit de combiner cette activité avec une vie professionnelle stable, puisque 47% des aidants sont toujours actifs. De plus, les deux-tiers (66%) sont des aidantes (DREES, 2001).
 
En effet, l’aidant familial est généralement une femme, âgée en moyenne de 58 ans (selon les derniers chiffres de l’enquête nationale à destination des aidants en 2013), qui doit veiller régulièrement sur son père ou sa mère, parfois les deux, à son domicile. C’est également la conjointe d’un époux en perte d’autonomie ou touché par la maladie d’Alzheimer. Dans ce cas, elle ne compte bien évidemment plus ses heures, puisqu’il s’agit d’un travail d’assistance et de surveillance de jour comme de nuit.
 
La moitié des aidants vivent avec la personne qu’ils aident. 26% l’aident au moins une fois par jour. 47% l’aident au moins une fois par semaine. Selon l’enquête Handicap-Santé auprès des aidants informels DREES, 20 % des aidants ressentent une charge importante et en souffrent. Cette proportion est encore plus forte pour les aidants lourds, c’est-à-dire ceux qui consacrent beaucoup de temps à leur proche âgé. Il leur faut donc également jongler avec une vie familiale et parfois des enfants en bas âge. 25% des aidants déclarent ressentir une fatigue morale; c’est le cas de 89% des aidants qui ressentent une charge lourde (Sources : Enquête Handicap-Santé auprès des aidants informels, DREES, 2008).
 
Les aidants Alzheimer : une problématique particulière
 
Le parcours de soins des malades d’Alzheimer et de leurs proches est, la plupart du temps, perçu comme un poids écrasant qui pèse sur les familles. 30% des aidants Alzheimer décèdent avant leur conjoint malade. Des chiffres alarmants qui ont poussé la Haute Autorité de la Santé à instituer une consultation annuelle spécifique consacrée à l’état de santé de l’aidant et en particulier de l’aidant Alzheimer.
 
Bilan, évaluation de sa situation physique et psychologique, mise en relation avec des associations d’aide à domicile permettant un peu de répit… Plusieurs initiatives ont vu le jour en ce sens. Néammoins, il est primordial qu’une diffusion plus large à propos des droits des aidants soit mise en place de façon urgente afin que tous les dispositifs de soutien les concernant puissent etre déployés de manière plus efficace.
 
Les séjours temporaires en maisons de retraite pour améliorer la situation des aidants
 
Actuellement, en France, 14 000 places d’hébergement temporaires sont réservées aux personnes âgées. Malheureusement, cette solution est encore méconnue du grand public et des familles. Pourtant, il serait important de la promouvoir !
 
En effet, il existe plusieurs établissements de qualité capables d’accueillir et de prendre en charge des personnes âgées dépendantes pour de courts séjours allant de quelques jours à quelques mois, permettant ainsi aux aidants de prendre un peu de répit.

Le Vériteur

X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :