Toutes les Vérités > « La maladie de Lyme : il fallait juste y penser ! »

« La maladie de Lyme : il fallait juste y penser ! »

Thème : Santé, Maladie, Handicap
Publiée le 06/07/2012 |
35871 | 33
Révélée par GALLOT Sophie |
18

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(33 réactions)

douglas55 Le 18/12/2017 à 17:42 | #33
Bonjour,

Je viens de voir votre méssage de cinq ans d'ages maintenant!Pour moi aussi ça été la descente aux enfer depuis une piqûre positive en 2003 je suppose!
Jamais médecin traitant que je consultait pour renouveler mes antidépresseurs n'a fait allusion à lymes alors q'il savais que j'avais la maladie,car à ma demande j'avais demandé un examen sanguin!!
D'après lui mes insomnies ne correspondait pas aux symtômes de lymes!
Je suis donc atteint aussi d'une neuroboreliose que j'essaye de guérir avec des antibiotiques depuis bientôt 8 mois!Et cela m'a déja couté 10000 euros de ma poche car la sécurité sociale ne veut rien n'entendre!
Avec le traitement cela va beaucoup mieux mais je temps le dos aprés l'arrêt du traitement!
De plus je me suis fais enlever un rein suite a un cancer!
Ce qui veut dire que mon rein doit traiter maintenant seul 40 mg de paroxétine que je n'arrive pas à réduire,car je prend cela depuis 16 années!
annie Le 11/03/2016 à 21:10 | #32
ayant eu un érythème migrant il y a plusieurs années à la suite d'une piqûre d'insecte non identifié ,mon médecin m'a prescrit une pommade à la cortisone. en 2009 j'ai commencé à avoir mal aux hanches , une grande fatigue et un peu de fièvre;mon médecin m'a soigné avec de la cortisone ce qui a eu un effet un certain temps.après un an de galère ,ma fille m'a emmenée voir un autre médecin qui m'a fait faire le test élisa qui s'est avéré positif.il m'a prescrit un antibiotique et suivi ensuite en me faisant de la mésothérapie pour soulager mes douleurs sans grand résultat .j''ai pensé à la fibromyalgie, jusqu'au jour où il y à eu une conférence sur la maladie de lyme donnée par le docteur Nord Michael,après avoir correspondu avec lui, il m'a fait faire le test western blot qui s'est avéré positif.je commence un protocole établi par plusieurs thérapeute .j 'espère aller mieux par la suite.
JDLYME Le 20/02/2016 à 15:23 | #31
Le déni de LYME est un scandale.
Nombre de médecins généralistes sont MAL informés (ou ne veulent pas s'informer) sur la maladie de lyme, maladie considérée comme grave uniquement par les spécialistes mondiaux, par France lyme et les organismes en lutte ainsi que par les victimes qui souffrent. J'EN SUIS.
Je suis actuellement sous traitement à l'amoxycilline après 14 ans de galère. Je suis en phase 3, ce traitement ne suffira sans-doute pas mais c'est tout ce que m'a proposé mon médecin.
Je suis en guerre.
Plusieurs fois, j'ai mis le corps médical sur la piste de Lyme. Malgré les symptômes atypiques et récurrents, nous sommes partis, après de multiples examens et scanners, une fois vers l'ablation de la thyroïde, une autre fois vers l'ablation des dents de sagesse, ensuite vers un curetage d'incisives, enfin vers un traitement de fond de l'hypertension mais jamais vers la cible d'origine.
C'est en explorant le site France Lyme que j'en suis venu à exiger un examen de Lyme, qui, bien sûr, c'est avéré POSITIF. POSITIF Western Blot.

La première chose qui aurait dû s'imposer après écoute du malade, c'est de lui ACCORDER CONSIDERATION au lieu de l'embarquer vers des amertumes lointaines faisant diversion dans l'océan des pathologies qui arrangent la médecine...

LE MAL EST FAIT. Lyme a fait son oeuvre. Je présente des troubles neurologiques : acouphènes/nystagmus, déstabilisations, difficultés de la parole... sans parler de la fatique générale et d'autres symptômes tels que douleurs musculaires...
patricia1010 Le 26/02/2015 à 11:25 | #30
bonjour j'ai de gros problemes articulaires et de fatigue entre autre en 2013 j'ai fait une prise de sang qui s'est averée positive avec igm a 28ua et seconde prise de sang en 2014 avec igm positif a 45ua et igg negatif mon medecin ne fait rien pouvez vous m'orienter vers un specialiste je suis dans le 24 non loin de bordeaux merci
nelly.behrens (membre) Le 02/11/2014 à 19:00 | #29
bonjour sophie, j'aimerais entrer en contact avec vous, éventuellement par message privé sur facebook,
j aimerais en savoir plus sur la personne que vous avez rencontrée et qui a bien voulu vous écouter et qui s'est occupée de vous.
je suis en train de me battre pour pouvoir faire ces tests, suite à tout une série de symptômes ainsi qu'à la maladie auto-immune
de la thyroïde que j'ai contractée il y a presque 17 ans, et depuis se sont ajoutés des tas d'autres choses qui peuvent laisser penser
a la maladie de lyme. J'ai eu des examens faits à reims mais je sais qu'ils n'ont pas fait les test western blott car ils sont interdits
en France, (pour ex le laboratoire de vivivane schaeler à strasbourg a été fermé pdt un an à cause de cela !! c'est un comble, il y a
une volonté féroce d'empécher les gens de se soigner...)
mais moi je sais pourquoi car j'ai en ma possession un article paru dans une revue scientifique qui explique ou a été "créée" cette maladie et par qui ? vous sur ce site, le savez-vous au moins ?

je me permets donc de faire cette paranthèse :
dans les années 56 les Etats unis ont recruté 200 "scientifiques" nazis pour venir travailler dans leur centre de recherches de Plum Island,
je passe les détails, mais ces gens qui auraient dû être poursuivis pour crime contre l'humanité ont ainsi échappé à la justice. dans cet article
on peut y lire comment ils ont inoculés à des tiques des virus, et on dit aussi que comme par hasard c'est de Plum Island que sont aussi
parties des maladies comme le virus du Nil, la fièvre aphteuse.... et c'est justement à cette époque également que l'on a vacciné des milliers
d'américains avec le vaccin contre la polio. celui-ci était infecté d'un virus " LE SV 40" fabriqué à partir de reins de singes verts d'Afrique et une
scientifique à l'époque a découvert que ce virus transmettait le cancer.. je donnerai fort à parier que ce vaccin a été fabriqué par ces mêmes
fous. tout a été fait pour étouffer cette affaire jusqu'à interdire cette personne de laboratoire car elle a finalement parlé de cela lors d'une conférence
alors qu'on lui avait interdit. Mais une autre a repris le flambeau et relance l'affaire aujourd'hui et le laboratoire incriminé commence à reconnaitre
les faits ( que le vaccin était infecté d un virus)
si quelqu'un est intéressé par cet article qu'il me le fasse savoir par MP sur mon facebook.
(membre) Le 28/04/2014 à 09:54 | #28
Bonjour,je viens de lire votre témoigange,et je me retrouve à 200% ainsi que ma fille de 17 ans,personne ne nous écoute,cela fait trois que ma fille souffre,son état empire de jours en jours et le mien aussi,j'ai été ejectée de chez 4 médecins,on m'a traité de folle,de mauvaise mère etc....J'avais trouvé un soi disant spécialiste de lyme,et à la prise de sang ,on découvre (pour ma fille),qu'elle est positive à l'encéphalite à tiques!Mais ,aucunes réactions de sa part!J'ai fait tous les spécialistes,mais,rien de rien,alors que ma fille est dans un état critique,dernière prise de sang cat,l'hypophyse ne fonctionne pas bien,ainsi que la thyroide,les ovaires,on ajoute les douleurs musculaires et rhumatismales,le sommeils perturbé,fatigue intense,elle se retrouve en psychiatrie pour dépression,la dernière prise de sang montre un chlamidia pulmonea,tout est cat,mais ,là encore aucunes réactions des médecins,même le chat est malade(bartolena),et maladie de lyme!J'ai beau expliqué avoir été piquée par une tique,ainsi que ma fille,en plus des griffes du chat,et piqures de puces,personne ne veut faire le rapprochement!!!!alors,que tout correspond,TOUT,je suis désespérée,j'habite en belgiue,ou avez vous été soignée,merci de me repondre,fabienne
torino Le 29/12/2013 à 19:46 | #27
Bonjour Sophie,
Votre témoignage est édifiant et très émouvant... Je souffre depuis quelques année de fatigue chronique, de kystes aux oreilles, de trouble de l'attention, de tachycardie, confusion et de crises de panique, sans stress ou anxiété apparente. J'ai testé beaucoup de choses, notamment changer drastiquement mon alimentation mais rien n'y fais.. J'ai découvert récemment la maladie de Lyme et j'arrive (enfin) a mettre un mot sur mes symptomes. Etant donné le déni existant sur la maladie, pourriez vous m'indiquer le professionnel vers qui me tourner ?? Je sais d'avance que mon medecin de famille va me prendre pour un fou si je lui parle de Lyme ... Merci d'avance et merci encore pour votre témoignage.
julie Le 27/06/2013 à 20:51 | #26
Bonjour,
Il m'a fallu un an et demi pour être diagnostiquée et je remercie madame SCHALLER pour son accueil et son orientation. Sans elle, je ne serai pas ce que j'ai. Parcours de médecin en médecin, vous traitant de psy, de faire du nomadisme médical, de "folle" lorsque vous décrivez vos symptômes et dieu sait qu'il y en a des symptômes ! de paranoïaque, de harceleuse, de menteuse, et j'en oublie. Des humiliations et un déni total. Faire face à la maladie en s'accommodant de toutes sortes de petites gellules (moi qui ne les aimait guère), d'un équilibre alimentaire très strict, de potions magiques, et un traitement lourd...Comme tous les malades de Lyme et co-infections. Je salue les médecins spé qui ont des cabinets toujours pleins de gens perdus, écartés de la "médecine". Multitudes de prises de sang en un an et demi que l'on vous remet uniquement sur demande et 6 mois après, toutes normales !!!! Il faut dire que le laboratoire qui a le monopole l'a vraiment et que le laboratoire des hôpitaux a le monopole sur la santé des patients. Quant les analyses sont positives, on vous rappelle pour vous dire que l'on s'est trompé de bouton... qu'en fait elles sont négatives...Des multitudes d'examen normaux, (pas folle et pas médecin mais les images lorsqu'elles ne sont pas masquées ou coupées , refus de me donner certains examens). Et l'on tente, avec l'aide de la famille bien compatissante (somatisation et dépression) de vous interner. Les médecins vous volent votre santé en osant vous rédiger des compte-rendus tout à fait normaux ou mensongers, puisqu'ils osent en rajouter en parlant de vos "sensations", de vos "impressions", de vos "subjections" de vos "descriptions".... et j'en passe. Je n'ai jamais eu autant de compte-rendus et de destinataires sur ces documents. Comme cela, ils alertent tous leurs collègues en même temps et sur toute la ville. Sur un compte-rendu, il est même mentionné "expertise", surprenant non ? et l'expertise donne rien bien sur... Surprenant que l'on vous appelle aussi à 12h30 pour vous dire "madame, vous n'avez pas la Lyme"
Il est inconcevable qu'à cette époque, la société laisse des malades avec de telles souffrances, jour et nuit, sans répit, car cette maladie n'est pas bénigne et touche tous les organes. Mais on ne vous dit rien, on vous laisse repartir en vous souhaitant une bonne journée....
...Enfin pour finir, je peux affirmer que je me serai bien tapée une petite dépression plutôt qu'une grande Lyme....
Julie
GALLOT Sophie (Vériteur) Le 16/05/2013 à 17:07 | #25
bonjour à tous...

je tenais par ce message vous remercier d'une part de vos réactions nombreuses, votre soutien et votre amitié...

depuis, les choses évoluent...je suis suivie sur Paris par un médecin que je remercie tant par son sérieux que son écoute humaine ce qui est de plus en plus rare et dommage aussi.

Je vais mieux depuis quelques mois, les douleurs ont disparus grâce à un traitement adapté , la volonté, l'espoir et aussi une bonne hygiène de vie alimentaire car on ne peut soigner "Lyme" sans passer par cette étape d'une alimentation saine, rigoureuse mais les effets bénéfiques se font sentir quelques temps après.

Malheureusement la découverte trop tardive de la maladie, et un système immunitaire affaiblie au maximum, auront eu gain de cause et j'ai développé une maladie auto-immune , co-infection, qui n'arrange pas mon état au quotidien mais je ne perds pas l'espoir de guérir et je me bats tous les jours ...Par contre , après avoir cru pouvoir reprendre le travail il y a quelques temps, j'ai du me rendre à l'évidence que j'étais trop épuisée physiquement et moralement ce qui est le plus difficile pour moi à accepter aujourd'hui...

Le combat continu, on avance doucement mais surement, tant que l'espoir de guérison est présent les rêves pour un quotidien meilleur sont tous aussi présents, il faut garder confiance en soi et tout tenter pour guérir et être entendu..alors surtout ne baissez pas les bras, ne vous isolez pas non plus car bons nombres de malades se retrouvent seuls face à la maladie et au déni médical ...Je vous dis à bientôt
lulu Le 01/03/2013 à 20:26 | #24
et bien voila, une de plus au Club! ... la ribambelle de symptôme kif-kif, la bagarre avec des tas de médecins pour demander western blot idem, et ici en Suisse ils refusent catégoriquement de me faire un autre test qu'Elisa, disant qu'en plus il ne serait même pas nécessaire pour détecter les traces de Lyme borelose, cataloguee comme la majorité de fybromialgique. ... que je trimbale depuis 2005 suite a un tique plante sur le ventre après balkade en foret, et le fameux eritheme et la fièvre et la cascade que tous ici connaissons..... les symptômes s amplifient de jour en jours, par contre de jour en jour je continue de chercher "la combine" par moi même pour me sortir de cette galère, voir vivre avec nirmallement :-) même si ça parrait être un bien grand mot.... je colmate les brèches la ou je peux.... et Inchallah!..... fybromyalgie, Lyme, Borrelose, intoxication aux métaux lourds symptômes idem!!! A se demander parfois s il ne faudrait pas demander directement au Rotschild le remède, vu qu'ils auraient étudie "les puces" dans leur immense labo il y a un demi siècle et des cacahuètes documentaire vu sur YouTube ou dailymotion .... bref.... sympa le XXIeme siècle et ses 'progrès'..... bon courage a tous.
Page 1 sur 4 <1234»
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :