Toutes les Vérités > Discrimination d'un autiste

Discrimination d'un autiste

Thème : Discrimination
Publiée le 26/03/2012 |
5661 | 1
Révélée par BOUTERAA Sarah |
1

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Photo de la Vérité
Lorsqu'un commandant de bord franchit les bornes.

Bonjour,

Je viens vers vous pour dénoncer un acte inacceptable de discrimination à l’ encontre d’une personne handicapée (autiste non violent qui ne parle pas) ainsi que sa mère qui l’accompagnait le dimanche 26 Juin 2011. Je suis Sarah BOUTERAA la sœur de Sofian BOUTERAA, autiste qui, accompagné de sa mère BEJI BOUTERAA Raouia, devait prendre l’ avion ce dimanche en partance de l’aéroport de Toulouse Blagnac à destination de Tunis Carthage.

Après plus de deux heures de retard sous une chaleur intense et sans avoir mangé au moment de l’embarquement, mon frère pris en charge par l’ assistance de l’aéroport, a été débarqué de l’ avion par le commandant de bord Nommé MHAMDI.M sur le vol TU283. Cette acte discriminatoire a été réitéré hier le mardi 28/06/2011 sur le même numéro de vol - TU283 - et par le même commandant de vol Mr. MHAMDI.M .

Pour plus de détails vous trouverez ci joint le procès verbal établi à l’encontre de Mr. MHAMDI.M suite à une plainte déposée auprès de la police aux frontières de l’aéroport de Toulouse Blagnac, ainsi que le certificat médical attestant que Sofian BOUTERAA est autorisé à voyager, chose qu’ il a déjà fait à maintes reprises et sans aucun problème, certificat établi par son médecin de l IME (institut médico-éducatif de l’ hôpital local de Muret). Ma famille et moi-même sommes effondrés de ce double acte discriminatoire d’autant plus qu’ il s’ est produit sur mon lieu de travail - à l’ aéroport de Toulouse Blagnac – alors que j’étais en poste (pour la sûreté des bagages et des passagers) et qu’ il m’a fallu quitter mon poste prématurément pour prendre en charge ma mère et mon petit frère qui ont été jetés comme des animaux hors de l’ avion, malgré le soutien de tous les membres de l’ équipage et de toute l’ assistance aéroportuaire qui affrétait le vol - pour faire entendre raison au commandant de bord - qui n’ a rien voulu savoir et a donné ordre de ne pas les embarquer. Dans l’attente de votre soutien , recevez , mes cordiales salutations.

Mots-clés : autiste,handicapée

Réagir
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :