Toutes les Vérités > Cancer de la vessie : un traitement essentiel… en rupture de stock !

Cancer de la vessie : un traitement essentiel… en rupture de stock !

Publiée le 05/05/2015 |
8467 | 3 |
Révélée par COUSSI Sabrine |
1
Signez la pétition

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(3 réactions)

lodie84 Le 09/06/2015 à 18:57 | #3
Vous êtes reliée pour la signature à mesopinions.com. Je peux mettre qu'un message ici. Il faut plus de réactions et de signatures. Il faut rejoindre ce Collectif Cancer Vessie pour avoir du poids face aux autorités compétentes.
FH Le 22/05/2015 à 14:24 | #2
Bonjour,
Mon père souffre d'un cancer de la vessie également, diagnostiqué en octobre 2014. Il a subi une première intervention début novembre, puis une seconde en décembre. Son urologue lui a prescrit ce traitement mais il lui a informé de la rupture de stock, ne sachant pas quand il aurait pu s'en procurer. Le traitement aurait du débuter début janvier. Il a eu un contrôle de la vessie fin janvier/début février et le médecin lui a signalé la présence de plaques, signe d'une probable récidive. Il n'a pu bénéficier de son traitement qu'à partir de la mi-mars, pour 6 semaines.
Il a eu un rdv de contrôle hier, et verdict : le traitement a fonctionné en partie car une autre tumeur est apparue il doit se faire ré opérer d'ici 2 semaines... Avec précision du médecin qu'il y a toujours rupture de stock et que l'hôpital est dans l'incapacité de lui administrer ce médicament pourtant essentiel... Ca n'est pas du tout rassurant, sachant que le traitement a partiellement fonctionné et que, peut être que s'il avait pu bénéficier de son traitement en temps voulu, cette nouvelle tumeur ne serait pas là aujourd'hui...
Doctorix Le 12/05/2015 à 12:01 | #1
La santé ne devrait pas être confiée à des laboratoires privés.
Ils ont fait, pour certains, même parmi les plus grands, la preuve de leur corruptibilité.
La recherche du profit devrait être absente de la recherche dans ce domaine.
Car cela conduit à l'abandon des recherches sur des molécules naturelles et donc non brevetables (encore que les brevets sur la Nature et le vivant sont très à la mode), et donc qui ne rapporteront rien, même si elles ont un potentiel d'efficacité bien supérieur.
Ou à abandonner la production des produits qui sont tombés dans le domaine public.
Cela induit aussi les mensonges outranciers concernant certains vaccins par exemple, et la corruption des organismes de santé au plus haut niveau pour les promouvoir.
Vous avez raison de souligner les prix invraisemblables des anti-cancéreux modernes, qui peuvent aller jusqu'à plus de mille euros par jour pour prolonger non pas la vie, mais les souffrances, de quelques semaines.
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :