Toutes les Vérités > La vie réelle en prison : le film «Le Déménagement» bientôt diffusé(2)

La vie réelle en prison : le film «Le Déménagement» bientôt diffusé(2)

Thème : Société, Prison, Médias
Publiée le 23/07/2012 |
9468 | 10
Révélée par Robin des lois |
5

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Photo de la Vérité
Suite et fin de l'affaire de censure du documentaire "Le déménagement"

Dans notre vérité publiée le 13 Juillet 2012, nous faisions état de notre attente d’un jugement visant à  autoriser la société de production CANDELA à diffuser le film « Le Déménagement » de Catherine RECHARD sans floutage. Voilà, c’est fait !

Par un jugement de ce vendredi 13 juillet 2012, appelé à faire jurisprudence, le Tribunal Administratif de PARIS a annulé les décisions du Ministre de la Justice(Michel MERCIER) et de la D.A.P. Plusieurs arguments sont développés : « la circonstance que le documentaire en cause soit destiné à faire l’objet d’une diffusion télévisuelle relativement large ne pouvait (…) légalement fonder, à elle seule, la décision attaquée, en l’absence de tout élément précis de nature à établir que cette diffusion serait, en raison de son contenu, de nature à porter atteinte à la sauvegarde de l’ordre public, à la prévention des infractions, à la protection des droits des victimes ou de ceux des tiers ainsi qu’à la réinsertion de la personne concernée ». « Il ne ressort (…) nullement du contenu de ce documentaire que celui-ci serait de nature à faire obstacle à la réinsertion des personnes concernées ; en effet, ce film n’aborde à aucun moment les faits pour lesquelles les personnes détenues qui témoignent ont été condamnées, ne décrivant que leurs conditions de détention, en particulier les changements intervenus dans leur quotidien du fait de leur transfert de l’ancienne maison d’arrêt de RENNES vers les nouveau Centre Pénitentiaire de RENNES-VEZIN ; par ailleurs, il ne comporte aucune image dégradante pour les intéressés dont l’anonymat patronymique est au demeurant préservé ». Le film ‘‘LE  DEMENAGEMENT’’ devrait donc bientôt connaître une large diffusion, notamment sur France 3, qui en est le coproducteur. Cette diffusion permettra aux Français de découvrir un peu plus la vie carcérale et participera ainsi à renforcer les liens de la prison avec l’extérieur.

Et  après ?

Pour l’association déjà, cette victoire est importante. Mais nous pensons « au coup d’après ». Si rien n’est fait, les mêmes difficultés se reproduiront, pour un autre réalisateur ou un autre journaliste.

Nous demandons impérativement que le droit d’informer sur et dans les prisons soit mieux garanti pour les documentaristes et les journalistes. Dans un COMMUNIQUE adressé à l’A.F.P. (Agence France Presse), François KORBER a demandé à la nouvelle Garde des Sceaux de faire voter, très vite, un texte très bref pour compléter la loi pénitentiaire : « Les journalistes et documentaristes, sur demande motivée auprès de la D.A.P. peuvent rentrer dans tout Établissement Pénitentiaire pour y effectuer des reportages. Ils choisissent librement leurs sujets de tournage, sous la seule réserve de l’accord des personnes détenues concernées et de la sécurité intérieure. En cas de refus, une décision motivée leur est notifiée au plus tard sous quarante-huit heures. Ils peuvent saisir le C.S.A. d’un recours gracieux. Le C.S.A. se prononce dans les huit jours de sa saisine ». Nous espérons vivement être entendus.

 

Le Vériteur

Photo du Vériteur

Robin des lois

L’association « Robin des Lois » tire son nom du « surnom » donné à François KORBER – alors prisonnier – par ses codétenus. Combattant le système pénitentiaire avec les armes du Droit et aidant ses codétenus à se défendre contre l’arbitraire, il conquit une certaine popularité en obtenant, aussi,...
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :