Toutes les Vérités > La libraire aux 32 agressions fait condamner son braqueur

La libraire aux 32 agressions fait condamner son braqueur

Thème : Justice, Société
Publiée le 17/01/2013 |
8726 | 4
Révélée par SARDIN Marie-neige |
6

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(4 réactions)

ingrid.didou1 (membre) Le 15/03/2013 à 02:27 | #4
Je vous tire mon chapeau, à vous et surtout à votre mère qui je pense es fière de vous
marie neige Le 24/01/2013 à 22:34 | #3
Merci de vos soutiens parfois expressifs parfois simplement muets; l'essentiel est que ma parole et mes actes de survivance vous donne juste le courage de relever la tête et de venir vers les autres car être victime ne vous oblige pas à attendre la dernière balle dont on achève les chevaux. une lecture, celle de passages de mon livre par Francine Berger , des émotions mais surtout de l'espoir .http://www.franceculture.fr/emission-je-deballe-ma-bibliotheque-francine-berge-nous-lit-45-2013-01-24-0#.UQGuDBIHLLU.facebook
LILIANE Gabel (Vériteur) Le 20/01/2013 à 21:16 | #2
Marie-Neige, nous fûmes en contact sur FB. Je n'ai plus donné suite, non à cause de toi, mais parce que je ne me sentais pas à l'aise au milieu des paroles de haine que je lisais sur ta page.
Par contre, ici, les faits étant posés, clairs, succincts et efficaces, je me sens plus libre de t'apporter ici mon soutien entier.
Bravo pour ton courage...
Louise Le 17/01/2013 à 11:48 | #1
Je suis outré par ce que je viens de lire: comment est-ce possible de se faire agresser 32 fois sans que la justice ou les médias ne s'en mèlent? Au-delà de ça, on est invité à se poser la question des zones de non droit qui semblent exister dans certaines banlieues. Je pourrais vous demander pourquoi vous y rester en connaissance de cause mais je sais ce que vous répondrez: pour ceux qui ont encore besoin, même dans ces zones, d'acheter des livres et d'avoir un endroit pour sortir de leur quotidien. Bravo à votre combat et honte à l'administration qui, comme trop souvent, se déleste un peu trop facilement de ses OBLIGATIONS de protection des citoyens.
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :