Toutes les Vérités > Mon combat contre l'alcoolisme... Levons enfin les tabous !

Mon combat contre l'alcoolisme... Levons enfin les tabous !

Publiée le 28/09/2012 |
113934 | 90 |
Révélée par COTTET Laurence |
65

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(90 réactions)

COTTET Laurence (Vériteur) Le 02/12/2012 à 07:50 | #30
Ma réponse est très simple. Je me suis rendue compte de mon état d'alcoolique lorsque en public je n'arrivais plus à maîtriser ma consommation. J'ai eu alors des incidents (ne plus savoir où j'étais, les paroles tenues et maladroites...), mais j'étais dans le déni. Ensuite, j'ai continué à boire seule, chez moi, le soir.
J'ai compris que j'étais malade lorsque le matin, ma première préoccupation était de savoir si le soir j'étais seule et j'avais suffisamment d'alcool pour moi. Ensuite, la descente aux enfers... ce n'est pas une question de volonté. Mais j'avais le désir de me soigner.
Et puis, ce miracle que je raconte dans le chapitre 'L'hostie" du "Livre à écrire".
Cette partie de mon roman est autobiographique, ce qui fait sa force. Les témoignages sur le livre d'or sont nombreux.
Très bonnes 24 heures!!! à mes amis des Alcooliques Anonymes.
michel Le 01/12/2012 à 07:52 | #29
Bonjour Constance et effectivment bravo pour ce témoignage qui me touche même en tant qu'homme. Car l'alcool est à forte dose une drogue et ses effets sont les mêmes quelque soit le sexe. Pouvez nous me dire à partir de quand avez vous su, avez vous pris conscience que vous dépendiez de l'alcool? Que vous ne pouviez plus vous en passer?
COTTET Laurence (Vériteur) Le 30/11/2012 à 17:46 | #28
Merci pour mon courage. Il est vrai qu'à l'époque où j'étais dans cette maladie j'ai cherché un livre d'une femme qui témoigne et je n'en ai pas trouvé. Alors j'ai écrit notamment sur ce thème, dans "Le livre à écrire".
Enfin, je ne bois plus depuis 4 années. Je me suis stabilisée mais je serai toujours malade de l'alcool. Je le sais et je me le répète tous les jours. Je gère mes 24 heures comme l'on dit chez les Alcooliques Anonymes.
Je ne bois plus et donc j'assume pleinement mon homosexualité et j'encourage toute avancée sur ce sujet, notamment pour le mariage pour tous.
Très bonne soirée.
Jean Delatour Le 30/11/2012 à 11:37 | #27
Quel est l'acteur très aimé du public qui a fait cet exemple d'alcool mondain en direct? Il ne me semble pas en avoir entendu parler... Pour le reste, une vérité intéressante de la part d'une femme qui a du courage.
pierrot Le 30/11/2012 à 10:57 | #26
n'est ce pas plutôt l'alcoolisme qui cache votre homosexualité que vous n'assumez pas ?
carloti Le 30/11/2012 à 05:51 | #25
A nouveau un exemple d'alcool mondain en direct. Un acteur très aimé du public, un monstre du cinéma, tombé dans une marmite de potion magique??? Au volant de son scooteur, étant en état d'ébriété avancé. Quel exemple!!! Et ce n'est pas la première fois pour lui malheuresement. Les images de télévision sont très parlantes et l'affaire est triste. Alors à l'approche des fêtes, réagissons et parlons de cet alcool mondain, pour soi et pour les autres car notre conduite peut les mettre en danger (accident au volant).
pierrot (membre) Le 15/11/2012 à 11:41 | #24
bravo pour votre courage d'exposer votre vérité sans fard, directement, simplement !
COTTET Laurence (Vériteur) Le 14/11/2012 à 07:17 | #23
C'est très intéressant votre réaction. Effectivement, je n'ai plus le droit à de l'alcool, et dans notre société, c'est plutôt compliqué car l'alcool est partout. C'est festif. Mais j'ai cette chance d'être sortie de l'enfer. Alors je témoigne pour que d'autres, évitent de tomber dans cette enfer.
C'est tout simple, sans prétention. Je gère donc ma sobriété émotionnelle chaque jour et j'ai fait le choix d'en parler, notamment à mes amis qui le savent et qui me protègent... Car, je ne serai jamais à l'abri d'une rechute. J'en parle aussi dans mon livre.
Enfin, merci Guillaume d'avoir rétabli la sérénité des débats et de nous permettre de nous exprimer sur les réseaux sociaux.
A bientôt.
carloti (membre) Le 14/11/2012 à 05:37 | #22
Bonjour. Merci à Guillaume de rétablir une vérité, celle de Constance. Et de revenir sur le sujet, l'alcool mondain et finalement l'alcool tout court, cette maladie. J'ai accomapgné plusieurs fois mon mari chez le docteur. Il était dans le déni, ne voulait pas comprendre qu'il fallait qu'il se soigne, il était agressif. Et poutant, à la fin il a eu le désir de s'en sortir... mais il est décédé ensuite. Aujourd'hui, je mène le même combat que Constance et je suis admirative quand je vois quelqu'in qui s'en est sorti et qui l'affiche! Car, et Constance le dit très bien à l'antenne, elle n'est pas guérie de cette maladie. Elle dit qu'elle est "alcoolique abstinente", CAD, qu'elle reste malade de l'alcool, qu'elle est juste rétablie depuis, je crois 4 ans. Et donc, elle peut retomber à tout moment dans l'alcool. Ce qu'elle a failli avec la mort de sa petite soeur.
C'est beau ce témoignage tant il est dans la vérité. Je vous soutiens Constance et merci à "mavéritésur" de permettre d'avoir connaissance de cela.
Très bonnes 24 heures.
guillaume_terr2 (membre) Le 13/11/2012 à 16:25 | #21
1/ Votre pseudonyme confirme l'anonymat. 2/ Vous avez un statut "membre" et non vériteur. 3/ Vous avez une icône masculine et non féminine. Les 3 choses que vous prétendez dans votre dernier message sont fausses, comment donc accorder le moindre crédit à vos déclarations à partir de cette constatation?
Page 7 sur 9 «123456789»
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :