Toutes les Vérités > Mon combat contre l'alcoolisme... Levons enfin les tabous !

Mon combat contre l'alcoolisme... Levons enfin les tabous !

Publiée le 28/09/2012 |
114547 | 90 |
Révélée par COTTET Laurence |
65

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(90 réactions)

gregory Le 17/12/2012 à 09:55 | #40
Bonjour à tous
Ce matin sur RMC, était discuté un rapport sur la délinquance et l'alcool. La psychiatre alcoologue a fortement insisté sur la différence de l'alcool sur une femme et sur un homme.
Donc merci Constance de votre témoignage en tant que femme.
Et bon courage pour votre abstinence en cette période de fête.
jocelyne308 Le 15/12/2012 à 19:48 | #39
J'ai connu le problème de l'alcool. Je viens de découvrir l'hypnose et au bout de 2 séances je suis débarassée de ce fléau. J'ai eu un premier rendez-vous d'une heure avec un psychothérapeute-hypnothérapeute pour expliquer tous mes problèmes et ensuite 3 séances d'hypnose, j'ai cessé de boire au bout de la deuxième et j'en ai fait une troisième pour consolider. Je suis prête à apporter mon témoignage si àapeut aider du monde. Cordialement.
COTTET Laurence (Vériteur) Le 15/12/2012 à 18:30 | #38
Bonsoir Denise, je ne peux vous répondre car je ne suis pas médecin. Par contre je continue à dire qu'en ce qui me concerne l'abstinence doit être totale et j'y veille ainsi que mes amis qui m'entourent et qui donc sont au courant. C'est mon choix et vu les témoignages de sympathie et de soutien reçus tous les jours sur ce site et sur "Le livre d'or" de mon roman qui traite de ce thème de la dépendance à l'alcool, je ne le regrette pas.
Bonne soirée.
Denise Le 15/12/2012 à 06:56 | #37
Madame, d'abord oui bravo pour ce témoignage et votre courage? Que pensez vous d'un médicament, le baclofène prescrit par des médecins à des alcooliques? Et ceci suite à un livre écrit par le docteur Olivier Ameisen, "Le dernier verre"? Bien à vous.
germaine Le 14/12/2012 à 10:57 | #36
ce livre est un beau témoignage d'une alcoolique qui n'hésite pas à parler de sa maladie et de son cheminement pour s'en sortir bravo pour cett sincérité, ce parler vrai
Catherine Le 12/12/2012 à 05:55 | #35
Bravo Mamie pour ce très beau témoignage, oui c'est très dur de rester abstinente. Je viens de fêter mon anniversaire de 20 années d'abstinence... avec des amis et sans alcool! J'ai pris aussi le parti d'afficher cette abstinence, comme Constance mais pas aussi vite, il a fallu 15 années avant que je parle de cette maladie. Avant que j'ose en parler et encore juste à mes prôches. Alors je soutiens à fond cette intiative de parler VRAI sur l'alccol et les ravages chez certaines femmes en souffrance...
Car c'est une réelle souffrance mais on peut en sortir, la preuve...
Alors courage pour vous Mamie, et continuez à vous accrocher à ce très beau livre qu'il fallait oser écrire.
Cartherine.
Mamie Le 08/12/2012 à 17:39 | #34
Le 8 décembre 2012.

Chère Constance,

Je viens de finir ton livre et les 2 mots qui me viennent à l'esprit sont : BRAVO et MERCI

Bravo d'avoir eu le courage d'affronter les regards négatifs et dégradants de tout un chacun en avouant publiquement ton alcoolisme.

Bravo d'avoir essayé, par tes écrits, de "déloger" le tabou de "la femme alcoolique" et tout son cortège d'incompréhension et d'ignorance.

Merci d'avoir insisté avec force détails sur la maladie qu'est l'alcoolisme et sur la spécificité de cette pathologie chez les femmes.

Merci de nous avoir fait partager tes blessures avec pudeur et simplicité.

Merci d'avoir parlé de la souffrance extrême des personnes qui souffrent d'alcoolisme. De la difficulté d'en sortir et de rester dans l'abstinence.
Ton témoignage ne peut qu'aider à changer le regard de celles et ceux qui ne sont pas confrontés à ce problème.

Et surtout MERCI pour moi, car ton livre m'a conforté dans mon choix d'avoir arrêté de boire de l'alcool il y a 15 mois… après de très nombreuses années d'alcoolisme.

Je l'ai lu et je vais le relire, car il m'aide à tenir le coup, à ne pas craquer. Je n'ai pas ton courage d'avouer publiquement que je suis alcoolique, et je suis persuadée que je ne suis pas la seule.
Nous sommes nombreuses à vivre cet enfer et en cela ton livre ne peut que nous aider, En tout cas, moi il m'aide.

Merci Constance et bonne route dans cette Vie de Liberté.

Je t'embrasse
odile Le 07/12/2012 à 15:18 | #33
Bonjour, Enfin un témoignage authentique sur cet alcool qui dans le Nord de notre pays, à Arras où j'habite existe bel et bien. Le livre à écrire qui aborde ce thème est clair, limpide. Tout alcoolique "mondain" s'y retrouvera quoique il n'y a pas de catégorie dans l'alcool. Et que sans doute c'est au départ avec d'autres que l'on commence à boire et qu'ensuite en fonction des évènements de la vie, de souffrances propores à chacun, l'on continue à boire. L'auteur du livre explique très bien comment elle en arrive à l'alcool tout court. Celui que l'on cache tellement on a honte!!! J'ai quelqu'un de très proche dans ma famille qui est dans cette situation. je vais essayer de lui parler et de lui lire quelques passages de ce livre... notamment l'hostie mais ça c'est trop beau... un vrai miracle pour moi qui suis croyante. C'est pas gagné mais au moins je peux faire référence à ce témoignage authentique. Merci.
marriane Le 04/12/2012 à 13:42 | #32
Madame Larsen, vos mots sur cette maladie sont justes. je suis moi même alccolique abstinente depuis 15 mois et j'ai failli replonger la semaine dernière sauf que je suis rattrappée avec votre livre qui me donne du courage. MERCI MERCI MERCI!!!
gilou Le 04/12/2012 à 11:39 | #31
Bonjour et éffectivement Constance, c'est un très beau témoignage, très instructif et courageux.
Le Point.com révèle la convocation de Gérard Depardieu au tribunal suite à une conduite en état d'ivresse, le 13 décembre prochain. Il est précisé que la conduite en état d'alcoolémie est passible de 4500 euros d'amende, d'une peine pouvant aller jusqu'à 2 ans d'emprisonnement et d'un retrait de 6 points sur le permis de conduire.
Bien que tout le monde n'a pas un problème avec l'alcool, je pense qu'il faut parler des risques d'une accoutumance et des conséquences parfois désastreuses pour la personne et son entourage. C'est de la prévention et c'est d'ailleurs ce que faisait Jean Luc Delarue auprès des jeunes (alcool et autres drogues).
Bravo donc Constance pour votre vérité et continuez à témoigner surtout à l'approche des fêtes!
Page 6 sur 9 «123456789»
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :