Toutes les Vérités > Mon combat contre l'alcoolisme... Levons enfin les tabous !

Mon combat contre l'alcoolisme... Levons enfin les tabous !

Publiée le 28/09/2012 |
112222 | 90 |
Révélée par COTTET Laurence |
65

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(90 réactions)

Véronique Le 04/01/2013 à 07:57 | #50
Madame Larsen, je suis bénévole et j'essaie d'accompagner des alcooliques hommes et femmes. Dans votre livre, vous n'y allez pas par quatre chemins... En quelques chapitre vous décrivez l'enfer de l'alcoolisme, et vous donnez espoir. C'est très fort, très percutant. Vous décrivez bien la détresse d'un alcoolique, chacun a son histoire, ses souffrances parfois profondément enfouies. Votre livre m'a bouleversée par sa sincérité et je pense que ce fléau qu'est alcooll touche tous les milieux, y compris le votre mais c'est vrai qu'alors on en parle moins. Alors... tout simplement bravo pour votre courage.
Véronique de Lyon
Un autre AA Le 02/01/2013 à 15:09 | #49
Bonjour à tous et merci pour ce site et cette vérité. 3 jours que les ondes nous bassinnent "Avec, si tu tiens à quelqu'un, retient le" Et pourquoi, uniquement à l'époque des dates des fetes? C'est tous les jours qu'il faudrait l'appliquer et porter assistance à une personne de son entourage , lorsqu'elle est en danger avec l'alcool. Heuresement y il a des gens pas concernés par l'alscool mais ca n'empeche qu'il faut en parles. Pour le reste, le baclofène, c'est de la connerie. L'abstinenece complète, c'est la seule sulution pour un alcoolique dépendant. Et je sais de quoi je parle, après 20 d'alcoolisme.
gilou Le 29/12/2012 à 09:17 | #48
Je suis avec beaucoup d'intéret les échanges sur cette vérité de l'alcool mondain et je constate que le cap des "3000" visteurs est atteint!!! Bravo et sans doute que la période des fetes y est pour quelque chose. Il faut continuer de parler notamment avec les jeunes de cet alcool et des autres drogues. Mais je ne suis pas du tout d'accord sur cette éventuelle application du zéro alcool au volant pour les moins de 25 ans! Et pourquoi que pour eux ? alors qu'un acteur, plus que cinquantenaire, s'est récemment fait prendre au volant de son scooteur en état d'ébriété et que RTL révélait aussi un conducteur quadra pris au volant de sa porche à 247 kms/heure!!! Quel exemple montrons nous à ces jeunes et donc ce serait eux les premiers visés par cette restriction et sanction à la clef?
Un alcoolique anonyme Le 29/12/2012 à 08:20 | #47
Pour la saint Silveste, un autre site à consulter sans modération http://www.rentrerenvie.fr/
En ce qui me concerne cette nuit-là et pour la 4ème année consécutive je serai "Le Sam" de la soirée auprès des gens que j'aime. Une manière pour moi aussi de rester abstinent pour moi et les autres.
très bonne année à tous!
Jean jacques Le 26/12/2012 à 09:46 | #46
Oui pour de l'information et non pour de la discrimination. Pourquoi vouloir interdir aux jeunes de moins de 25 ans le volant d'un véhicule lorsqu'ils ont consommé de l'alcool? Ne sommes nous pas tous concernés dans un pareil état? Homme et femme, et qu'importe l'age? Le vériteur a raison d'insister sur cette tranche d'age des 40 et plus qui consomment trop, sans meme finalement s'en rendre compte.
Merci pour ce témoignage et les nombreuses réactions qu'il suscite.
COTTET Laurence (Vériteur) Le 25/12/2012 à 07:31 | #45
Bonnes fêtes à toutes et à tous, de partage et d'amour.
"Quand on tient à quelqu'un on le retient", c'est le slogan diffusé sur les ondes et à la télévision par La sécutité routière.
Je vous joins le lien pour en savoir plus:http://www.securite-routiere.gouv.fr/conseils-pour-une-route-plus-sure/conseils-d-ami/10-bons-conseils-pour-retenir-un-ami-qui-a-bu/confisquez-lui-ses-clefs
Je trouve que cette information est une très bonne initiative et peut concerner tout le monde, tous les mileux et classes sociales.
Très bonne journée.
Constance
gilou Le 22/12/2012 à 09:48 | #44
Avec modération!!! Faut pas exagérer quand meme, tout le monde n'a pas un problème avec l'alcool! Mais vous avez raison, il faut en parler. Mieux vaut prévenir que guérir.
Très bonnes fetes à tous.
Michel Le 22/12/2012 à 09:45 | #43
Bonjour, en ces jours de préparation des fetes, j'ai moi aussi une pensée touchante et encourageante pour les personnes qui luttent contre une addiction, qu'importe laquelle d'ailleurs. Arrivé à un certain stade, effectivement ce n'est plus une question de volonté, on n'en peut rien. C'est trop impulsif. Alors bravo pour ce témoignage d'une femme de ma génération qui s'en sort. Mais c'est donc un combat de tous les jours. je suis médécin généraliste et j'en vois tous les jours des patients dans ce combat. Aors merci pour ce témoignage qui me sert.
Très bonnes fetes à tous et à toutes, avec modération!!!
Henri 3 Le 18/12/2012 à 16:25 | #42
L'alcool en excès,comme toute autre drogue est un symptome d'un mal etre. Avant d'etre alcoolique, j'ai connu la boulimie, ce qui est assez rare pour un homme. En me soignant grace à la parole, le sychothérapeuthe a mis en évidence des angoisses liés à mon enfance, à des blessures d'enfance... Voilà, je suis toujours dépendant de l'alcool et j'essaie de m'en sortir... c'esr dur...
COTTET Laurence (Vériteur) Le 18/12/2012 à 06:58 | #41
Bonjour et merci pour vos témoignages et notamment, oui Jocelyne 308, votre expérience via des séances d'hypnose est intéressante. Je n'ai personnellement pas expérimenté cette voie mais j'en ai entendu parlé. L'important est de "durer" dans l'abstinence et donc merci de nous tenir informés de votre parcours et surtout courage!
Je profite pour répondre à des questions sur le mouvement des Alcooliques Anonymes et ce qu'il m'apporte. Ce que j’en dis c’est en mon nom d’abord. J’en dis beaucoup de bien. C’est un grand mouvement mondial de femmes et d’hommes anonymes, qui a plus de 50 années d’existence et qui s’entraide pour rester dans l’abstinence, car il affirme qu’il n’existe pas de guérison de l’alcoolisme. Cette association a mis au point une méthode : Les douze célèbres étapes des AA auxquelles j’adhère complètement. La première de ces étapes est : « Nous avons admis que nous sommes impuissants devant l’alcool- que nous avons perdu la maîtrise de notre vie ». Et donc la deuxième étape invoque « une puissance supérieure à nous même ». Ce n’est pas une question de volonté, je crois bien l’expliquer dans mon livre, mais juste un réel désir d’arrêter de boire. C’est donc pour moi un éveil spirituel qui m’a permis d’arrêter sans trop ressentir les effets douloureux du sevrage. Mais c’est très dur de tenir, de rester dans l’abstinence et les AA sont là pour nous aider.
Page 5 sur 9 «123456789»
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :