Toutes les Vérités > Gestion des ressources humaines & signes religieux dans l'entreprise

Gestion des ressources humaines & signes religieux dans l'entreprise

Thème : Religion, Travail
Publiée le 30/11/2012 |
10358 | 3
Révélée par SIMON Laura |
Soutenir

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(3 réactions)

Jean Le 03/12/2012 à 11:36 | #3
Chère Laura, il se peut effectivement que votre théorie de laïcité positive ou négative ne s'applique pas forcément dans la réalité. En effet, les conditions de gestion des effectifs sont bien plus difficile que ce que vous apprenez en cours. Je prends un exemple pour imager ce que je vous dis: un matin, l'une de mes salariés (je travaille dans la restauration) est venue avec son "foulard" autour de la tête et a souhaité le conserver. Bien qu'elle travaille en cuisine, je n'ai aps pu me résoudre à la laisser le garder pour plusieurs raisons: premièrement, la laïcité est un principe qui m'est cher, deuxièmement que dire à nos autres collaborateurs qui ne montrent pas leur religion sur leur lieu de travail et troisièmement ce n'est pas spécialement pratique pour travailler. Or, lorsque je lui ai fait la remarque, cette dernière s'est agacée en me disant que ça ne gênait personne. J'ai du argumenter et tenter de ne pas m'emporter pour qu'elle l'enlève. Après, une discussion d'un quart d'heure ou j'ai presque du justifier le fait que je n'étias pas raciste, elle a fini par l'enlever et aller travailler. La question des signes religieux en entreprise (privée cela va de soi) quelle qu'elle soit est un enjeu majeur de l'univers du travail de ces prochaines années mais encore une fois, nos politiciens abordent très peu le sujet et reste vagues sur un sujet "chaud". Bravo à vous d'avoir soulevé ce débat et j'espère vous avoir montré que la situation était loin d'être aussi simple que dans les théories même si je partage, dans le fond, votre point de vue.
LaulauS Le 30/11/2012 à 17:46 | #2
Cher Guillaume,

Je ne prends en effet pas parti car pour l'instant je suis simple étudiante et que je n'ai pas encore été confrontée en pratique à cette question.

Néanmoins, si j'étais DRH aujourd'hui, il faudrait que compose avec cette problématique assez nouvelle - cela me semble assez important pour être signalé - de la religion du salarié et de l'entreprise (privée, cela va de soi car pour les services publics la question est réglée : République = laïque donc service publics = pas de signes religieux !).

Personnellement, je suis du côté de la laïcité que j'appelle "négative" : je respecte vraiment toutes les religions mais je n'ai pas envie que l'on "m'impose" une religion. Surtout, la religion est pour moi un jardin secret, une pratique privée et personnelle. La laïcité "positive" serait celle en vigueur en Angleterre par exemple: chacun peut montrer sa religion où que ce soit.

Mais tout ca finalement on s'en fiche car mes opinions personnelles le resteront. Comme cela est dit ci-dessus, on ne peut interdire généralement et absolument l'exercice de la religion dans l'entreprise. Mais surtout, cela dépendra du niveau de pratique religieuse de mes salariés et de leurs besoins.

"Moi DRH j'établirai certaines règles dans le règlement intérieur pour fixer certaines limites, moi DRH j'établirai une Charte, moi DRH j'autoriserai probablement certaines pratiques religieuses (telles que certaines prières, certaines fêtes religieuses), moi DRH je ne discriminerai pas un salarié en fonction de sa religion, moi DRH j'adapterait l'organisation du travail dans mon entreprise (si tant est que le patron me laisse faire !)".
guillaume_terr2 (membre) Le 30/11/2012 à 16:25 | #1
C'est une vérité intéressante qui évoque un sujet de société qui pose souvent problème. Où s'arrête la loi? où commence le racisme et la discrimination... Je trouve néanmoins dommage que vous ne preniez pas spécialement parti dans ce texte et je suis curieux de connaître plus précisément votre avis: si vous étiez DRH et que l'un(e) de vos salarié(e)s venait au travail avec un signe ostensible d'appartenance religieuse, comment réagiriez-vous et surtout comment feriez vous passer le message auprès de ce (cette) dernier? Là est tout le problème, comment expliquer qu'il ne s'agit pas d'une volonté personnelle mais bien d'un code, d'une loi à respecter pour tout le monde quelque soit sa religion...
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :