Toutes les Vérités > Ma vérité sur le logement et la santé des étudiants

Ma vérité sur le logement et la santé des étudiants

Thème : Santé, Jeunesse, Logement
Publiée le 24/05/2012 |
7008 | 4
Révélée par N'DIA Johana |
5

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Photo de la Vérité
Quand la jeunesse morfle...

Le statut d’étudiant rime le plus souvent avec « galère » !

Entre les cours, les petits boulots, le loyer à payer, les courses, nombreux sont ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts. Le loyer, tiens parlons-en ! Ils sont de plus en plus chers et ont littéralement explosé dans la capitale : je viens de tomber sur un site qui a posté une annonce un studio de 18 m2 dans le 12ème arrondissement de Paris à 850 euros, INCROYABLE !

Le manque de logements participe activement à cette hausse et avec des prix pareils, on comprend bien que le loyer est un poste budgétaire important. Notre nouveau Président de la République souhaiterait faire construire, face au manque de logements, de nouveaux logements étudiants avec pour objectif 40 000 nouveaux logements d’ici 5 ans, ainsi que l’ouverture aux étudiants des logements sociaux traditionnels. Espérons que ça ne soit pas qu’une vaine promesse électorale pour celui qui a mis la jeunesse au cœur de son programme. En tout cas, il en a du boulot à faire sur la jeunesse ! Quand on voit que celle-ci n’a également plus de quoi se soigner ! Et oui, comme pour tout, les soins médicaux sont de plus en plus coûteux et de moins en moins couverts ; c’est qu’il faut boucher le trou de la sécu ! Merci les baby-boomers d’avoir vécu tant à crédit !

Plus sérieusement, les étudiants pâtissent de cette situation que je juge intolérable puisque environ un quart d’entre eux n’ont pas de complémentaire santé, ce qui les mène à devoir faire un choix crucial et honteux pour la France qui est LE pays de la protection sociale : se soigner ou se loger ? Qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre, les étudiants ont de toute façon du mal à faire face à l’explosion de leurs coûts. La situation est urgente, il faut tirer la sonnette d’alarme, faire une sorte de remake de l’appel de l’Abbé Pierre, ou que sais-je !

En tout cas, il faut agir sinon nous devrons faire face demain à une grave crise sanitaire. Comment peut-on résoudre cela ? Je pense à une « couverture maladie étudiante » qui ressemblerait à la CMU et à l’instauration d’un centre de santé étudiant près des universités. L’idée de la LMDE d’instaurer un « chèque santé » prenant en charge la complémentaire santé des étudiants ne me paraît pas mauvaise. Celle de la suppression totale de la taxe sur les mutuelles pour les étudiants en est encore une bien meilleure.

En tout état de cause, c’est un problème qui se doit d’être soulevé et réglé au plus vite si nous ne voulons pas élever une génération de jeunes mal soignés car si cela s’avérait être le cas, ce serait un cuisant échec ; un échec pour la Nation, un échec du modèle social et un échec pour un homme qui a souhaité être jugé dans 5 ans sur le fait que la jeunesse vive mieux.

Alors Monsieur le Président de la République, nouvellement élu, vous savez ce qui vous attend si vous n’y arrivez pas !

Le Vériteur

Photo du Vériteur

N'DIA Johana

Je suis franco-ivoirienne et étudiante en droit à Paris. Depuis mon enfance, j’ai toujours fais la navette entre les deux pays, et je projette de rentrer en Côte d’Ivoire à la fin de mes études pour y exercer le métier d’avocat. Je suis souvent scandalisée par l’actualité ivoirienne car corruptio...
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :