Toutes les Vérités > Condamné à l'âge de 3 ans et 10 mois

Condamné à l'âge de 3 ans et 10 mois

Thème : Discrimination
Publiée le 04/04/2012 |
9577 | 5
Révélée par GUIMBERTEAU Jean-louis |
4

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(5 réactions)

ma vérité sur la prison Le 21/07/2014 à 22:42 | #5
La prison change une vie, elle a changé la mienne, découvrez-le sur :
http://www.maveritesur.com/brigitte-brami/ma-verite-sur-la-prison/346
Merci beaucoup à vous ! B.B.
PS : N'hésitez-pas à faire circuler !
FAVROT Maryvonne (Vériteur) Le 06/07/2012 à 21:56 | #4
Je serai toujours scandalisée et n'accorde aucune circonstance atténuante au fait qu'une mère refuse de s'occuper de son enfant, une femme a toujours le choix, de devenir une mère ou pas. Je suis d'autant plus touchée par l'histoire de Jean-Louis Guimberteau, car j'ai vécu au plus près, ce que j'appelle un drame pour l'enfant, se sentir rejeté par sa propre mère est un traumatisme indélébile . Quand se rajoute en plus comme pour Jean-Louis l'aliénation parentale, la spoliation de l'héritage qui devait lui revenir de son père , ce qui est une injustice qui nous laisse un goût amer de la justice de notre pays , ce qui nous révolte au plus au point . Nous ne pouvons tous , que dire bon courage à Jean-Louis et avoir de l'admiration pour toutes ses actions en le soutenant moralement, lui prouvant que de nombreuses personnes sont avec lui dans son combat .
GUIMBERTEAU Jean-louis (Vériteur) Le 03/05/2012 à 08:44 | #3
Merci pour vos messages. Pour l'instant, je souhaite la création d'une réelle association des enfants du divorce devenus adultes et dont les droits ont été, sont et seront bafoués tout au long de leur existence si nous continuons à nous battre individuellement dans notre coin. Nous sommes de plus nombreux chaque jour à franchir l'âge fatidique de 18 ans et pourtant les discriminations en tout genre continuent à s'accumuler tout au long de notre existence. Mon affaire commence à intéresser les médias de part mes actions, je suis passé à toute une histoire sur France2 le 12 avril dernier. Je ne cesserais pas mon combat tant que l'article 918 ne sera pas modifié, il permets nombre de montage pour spolier les enfants du divorce au profit de membre de la famille recomposé non reconnu. Je n'exclue pas de porter cette affaire devant la cour européenne des droits de l'homme ou demander sa révision, mais ma confiance en la justice est très réduite. Le fisc si attaché habituellement aux rentrées de recettes alors que je contestais les ventes devant la justice et qui était spoliée également n'est pas intervenue, les faits n'étant pas prescrits à ce jour (article L189) je l'ai relancé pour le moment sans résultat, on ne peut que s'en étonner. Le cabinet d'avoués de la partie adverse a fait saisir nos comptes en banques pour lui-même, plus de 5500EUR. J'ai bien l'intention de poursuivre mes actions à l'avenir, jusqu'à ce que justice soit rendue à mes proches et moi-même, c'est une question d'honneur, la justice me traitant plus mal qu'un vulgaire parricide. http://www.lodd.fr
barthès_ian (membre) Le 03/05/2012 à 07:08 | #2
M. Gimberteau, impressionné par votre ténacité. Comment les choses évoluent-elles ?
françoise_pionn (membre) Le 05/04/2012 à 08:00 | #1
Bravo pour votre courage et ténacité, il est difficile de se faire entendre dans cette société. Ce site a pour vocation de faire bouger les choses, tant mieux.
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :