Toutes les Vérités > Handicap : les nombreux obstacles de l’accessibilité

Handicap : les nombreux obstacles de l’accessibilité

Publiée le 10/01/2014 |
6340 | Réagir
Révélée par GRÉZAUD Jean |
Soutenir

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Photo de la Vérité
Dans "Le Livre noir de l’accessibilité", je décris le combat quotidien que constituent, pour les personnes handicapées, leurs déplacements dans l’espace public.
Le livre noir de l’accessibilité est un ensemble de témoignages accablants de personnes handicapées. J’y attire l’attention de tous sur l’autonomie des moins valides en détaillant les nombreuses incivilités qui ne cessent de leur porter atteinte. Je trace ces problèmes avec l’aide de dossiers concrets, de correspondances, de textes officiels, mais également de mes analyses et commentaires. Ce livre est né des observations personnelles des personnes concernées, déçues de la loi du 11 février 2005.
 
Cette loi « pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » promettait une prise en considération de la citoyenneté des personnes handicapées. Elle semblait mûrement étudiée et suscitait un espoir chez toutes les personnes concernées. Les législateurs avaient pris en considération les avis formulés par les divers protagonistes et des avancées significatives semblaient acquises. Huit ans plus tard, il faut déchanter sur de nombreux points : dans ce livre, je traite tout particulièrement des problèmes concernant l’accessibilité, principalement l’accessibilité aux déplacements.
 
L’exemple des répétiteurs de feux piétons pour aveugles
 
Depuis quatorze ans, le problème des messages des répétiteurs de feux piétons pour les aveugles fait polémique. Les principaux concernés demandent des messages parlés comme ils existaient à l’origine, mais les technocrates des services ministériels imposent un message codé agressif (le son d’une cloche) sur la phase du vert piétons et seulement la locution « rouge piétons » sur la phase rouge.
 
Initialement, le message codé, appelé « ritournelle », devait être exclusif pour garantir la sécurité des aveugles. Onze ans plus tard, l’exclusivité n’est toujours pas acquise et n’importe qui peut utiliser cette ritournelle sur un support informatisé. Conséquence : si un portable sonne au moment où un aveugle attend pour traverser une rue, il va immédiatement s’engager même si le feu piéton est rouge. Sans compter que, dans ce problème de la « ritournelle », la pollution sonore urbaine n’a pas été prise en compte et les riverains de ces installations ne sont pas enthousiastes.
 
Une mauvaise gestion des handicaps
 
Un problème que nos technocrates n’ont pas du tout compris, c’est qu’il ne faut pas gérer les difficultés des handicapés séparément. Aujourd’hui, en voulant améliorer les déplacements pour certains handicaps, ils créent des difficultés à d’autres. Par exemple, les bandes d’éveil de vigilance qui indiquent aux aveugles les passages piétons sont dangereuses pour les personnes mal marchantes et entraînent régulièrement des chutes. Or, d’autres solutions existent !
 
Globalement, dans le guidage des aveugles, des solutions existent mais elles ne sont du goût ni des technocrates ni des entreprises qui fournissent un matériel très cher – alors qu’il est possible de faire bien mieux avec des matériaux moins couteux. Mais il doit y avoir un « marché » juteux pour les intervenants. Les contribuables paieront dans leurs impôts locaux ces dépenses inutiles pour des services qui ne seront pas rendus, alors qu’avec des économies importantes, la solution était bien meilleure et sans danger.
 
Les solutions de notre association
 
Depuis 1978, je m’attache à faire évoluer l’accessibilité pour les déplacements des personnes moins valides. Mon association, l’UNMV (Union Nationale des Moins Valides) a pris comme principe d’étudier les moyens qui permettront à tous les types de handicaps de circuler correctement sans danger. C’est son intervention qui est à l’origine d’une première européenne : l’introduction en France du premier distributeur automatique de billets avec adaptation spéciale pour l’utilisation des aveugles sans aide extérieure.
 
Notre but est que chacun ait une attitude plus ouverte envers les moins valides, les handicapés et les personnes âgées dont nous feront tous un jour partie. Rejoignez-nous dans notre combat : plus nous seront nombreux, plus nos actions deviendront positives ! N’hésitez pas à nous contacter via la rubrique dédiée de notre site.

Le Vériteur

Photo du Vériteur

GRÉZAUD Jean

Auteur du "Livre noir sur l'accessibilité", retraité de la SNCF
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :