Toutes les Vérités > Si l’exclusion m’était contée, tandis qu’elle leur est comptée…

Si l’exclusion m’était contée, tandis qu’elle leur est comptée…

Publiée le 18/01/2013 |
20542 | 7 |
Révélée par LILIANE Gabel |
10

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Contre les marchands de sommeil

Publié le 23/01/2013 | Mis à jour le 23/01/2013
Image principale du rebondissement On l'attendait depuis tant d'années !
Les médias relèvent que des sanctions sont enfin envisagées à l'encontre des profiteurs de misère.
Cf : Sanction logment abusif

" Le gouvernement envisage de sanctionner immédiatement - sans attendre une décision de justice - les propriétaires qui louent des logements à la superficie illégale."

​Certes, l'injustice dont a été victime cette jeune femme expulsée  (elle et son bébé d'un an), d'un logement de 4,5 m2, est à l'origine de la réaction du gouvernement.
Mais nombreux sont les cas similaires, accumulés depuis trop longtemps, que les associations dénoncent.

La Fondation Abbé Pierre avait signalé le cas de cette jeune maman, tout comme celui de cet homme de 50 ans, abrité dans un mouchoir de poche.

En septembre 2012, un homme comparaisait à Marseille pour avoir "soumis des personnes vulnérables à des conditions d'habitation contraires à la digité humaine". II louait des logement de 10 à 16 m2, entre 130 et 340 €, à une personne âgée, comme à une jeune maman enceinte, une famille de Roumains...
Saleté, humidité, cafards, et seul point d'eau chaude.

Et la liste est et serait bien longue.

Cf les documents :

- Expulsion d'une mère céibataire
- Placard
- Procès d'un marchand de sommeil
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :