Toutes les Vérités > Fishlove : rendre sexy la lutte contre la surpêche

Fishlove : rendre sexy la lutte contre la surpêche

Publiée le 18/08/2014 |
8740 | 1
Révélée par Fishlove |
Soutenir

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(1 réaction)

Zazie Le 23/08/2014 à 12:18 | #1
Je trouve l'idée de rendre les poissons "sexy" complètement déplacée. Il y a un monde de différence entre un nu sexy et le respect de la Nature car fondamentalement, la surpêche est une manifestation de l'attitude prédatrice et profiteuse des responsables.
Est-ce que le ublic n'en a pas assez de voir des femmes nues partout quand le porno n'est qu'à un clic de distance on devient indifférent. Et vous aurez beau faire appel au meilleur photographe, un poisson hors de l'eau ne sera jamais sexy car nous savons qu'hors de son élément il meurt. En plus c'est un animal à sang froid et en général ces animaux sont dépourvus de l'affect qui les pourrait les faire communiquer avec l'homme. La photo d'une femme serrant un poisson dans ses bras est donc une hérésie intellectuelle et psychologique, un défi total au sens commun, et elle inspire davantage de dégoût que d'intérêt.
Les dirigeants qui sont responsables de la surpêche n'en ont rien à f--- et c'est pourtant toute l'industrie qui doit être réforée. Nous savons bien que le problème existe, mais boycotter le poisson est-il la solution?S'il s'agi de nous faire prendre conscience du problème ne vaudrait-il pas mieux nous inspirer de l'admiration et du respect pour ces aniaux que nous comprenons encore si mal? Il existe des documentaires sur la vie sous-marine et c'est la beauté des créatures dans leur habitat qui peut nous émouvoir, pas un poisson mort la gueule ouverte étreint par une femme nue. Et de surcroît le choix d'une morue est assez maladroit dans ce contexte.
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :