Toutes les Vérités > Ma vérité sur la catastrophe AZF

Ma vérité sur la catastrophe AZF

Publiée le 24/09/2012 |
13849 | 9

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(9 réactions)

Masse critique Le 01/11/2014 à 09:08 | #9
L'état ne sait pas faire sans sa corruption généralisée. L'état n'existe pas sans elle. Que dans vos tête sous forme de croyance avec laquelle il vous sélectionne. Dans la mienne aussi. 35 années à accumuler les aveux de la nation. Trop intelligent pour Airbus...

Mr J.Mignard et ses collègues d'AZF, je les aurais bien encouragé à prendre les armes. Mais eux et moi on ne fait pas la guerre civile seuls contre les autorités aféodées au poids de la corruption étatique au travers d'Airbus et de la DGSE.
Alors cela n'arrivera certainement qu'après la condamnation de la France sur mon dossier judiciaire, l'an prochain à la même époque, pour ces faits connus de tous, une bombe posée par la DGSE pour obstruer la police sur mon dossier judiciaire qui l'identifiait clairement comme terroriste avant même 2001.

Oui, c'est bien une insurrection qui vient, l'état et la justice vous présenteront les raisons du retard de leurs aveux et ainsi que de leur rôle dans l'accumulation de 35 ans de dissimulation de nazisme, ils plaideront coupables; vous n'y pourrez rien, vous paierez ou ne pourrez pas. Puis vous vous révolterez. Certains s'y préparent. Je suis avec eux.
Masse critique Le 20/03/2014 à 13:51 | #8
Cf. AZF/Wikipédia/doutes sur l'enquête/épisode 4:
"Découverte de l'ancrage d'un vaste réseau de corruption"

Épilogue:
"AZF nous souffle encore, Messieurs les présidents, que derrière le secret défense se cache la corruption généralisée."

"AZF nous demanderait encore de taire le vrai métier de la DGSE ?"

Postscriptum:
Tant qu'une enquête a des raisons d'être en cours sur mes petites affaires distinctes, n'anticipons pas.
Masse critique Le 24/02/2013 à 19:25 | #7
Le dossier "explosion AZF" porte la France devant la CPI:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Explosion_de_l%27usine_AZF_de_Toulouse
§"Article Incomplet"

ou encore

Dans google ou yahoo:
> AZF
=> wikipedia: "Explosion Usine AZF" / Onglet "Discussion"/ §"Article Incomplet"
salariés (membre) Le 12/10/2012 à 07:28 | #6
La Chambre Correctionnelle de la Cour d'Appel de TOULOUSE a rendu le 24 septembre dernier sa décision dans le dossier AZF.
La certitude des juges devrait donc servir de Vérité à la ville.
Sans répondre aux multiples contradictions voire lacunes du dossier, sans s'interroger sur les approximations ou incertitudes des expertises, sans considération pour les questions qui demeurent, la justice a exprimé ce que la société voulait que l'on exprime : une culpabilité. Et plus encore, une sanction : une sanction qui déferle déjà sur un homme. Car la Loi préfère imposer la sanction aux hommes plutôt que de s'interroger sur les défaillances de ses institutions.
Tout en prétendant s'en défendre, la Cour a statué par élimination en donnant valeur de certitude à ce qui ne demeure qu'un scénario.
Jusque dans les détails, la Cour d'Appel n'aura eu aucune considération pour les interrogations et le travail de ceux qui, depuis 11 ans, questionnent la Justice en accompagnant des hommes et des femmes qui tentent de cicatriser leurs plaies, leurs souffrances et leurs peines.
Procédant à une discrimination inédite entre les victimes selon qu'elles ont soutenu l'accusation ou qu'elles en ont discuté, la Cour formule un jugement de valeur insupportable qui réveille les divisions.
Aujourd'hui il est des certitudes judiciaires qui interrogent à nouveau la ville.
Dés le 25 septembre l'association a été la première à déposer un pourvoi en cassation contre cette décision inique.
guigui.martien (membre) Le 11/10/2012 à 16:04 | #5
Qu'en est-il de l'affaire? Après avoir été soudainement médiatisée mi-Septembre lors de "l'anniversaire" de la catastrophe, le sujet a complètement disparu des médias... Sauriez-vous exactement me dire où en est la situation autour de cette affaire? Les responsables ont-ils été reconnus clairement et sanctionnés?
martin_guerre (membre) Le 29/07/2012 à 21:12 | #4
Depuis le début de cette affaire, on peut craindre une volonté de l'Etat de cacher la réalité des événements. Comment en effet, un président de la république peut-il se permettre de parler quelques heures après la catastrophe "d'erreur de manipulation" ? Pourquoi ensuite nommer des experts qui n'ont sur le sujet d'expert que le nom ?
miard_pierre (membre) Le 27/07/2012 à 15:24 | #3
Bonjour, je me rappelle très bien du jour de l'annonce de cette explosion. Les esprits étaient en effet marqués par le 11 Septembre, et peut être que nous sommmes tous allés trop vite dans ce sens..Quels étaient les arguments sur lesquels se basaient la thèse de l'acte volontaire? Par ailleurs qu'en est -il des indemnisations des victimes? Je vous transmets tout mon soutien dans votre quête de la vérité.
(membre) Le 27/07/2012 à 14:05 | #2
Aaaah TOTAL!
(membre) Le 27/07/2012 à 14:03 | #1
Après dix ans il est temps de lever le sombre voile entourant cette catastrophe! Mes pensées vont aux familles des victimes à qui on doit la vérité!
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :