Toutes les Vérités > Maroc : la mode éthique pour l’environnement et l’emploi des femmes

Maroc : la mode éthique pour l’environnement et l’emploi des femmes

Publiée le 01/08/2014 |
7521 | Réagir

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Photo de la Vérité
Grâce à sa marque de produits recyclés à partir de sacs plastique, l’association ADF lutte contre la pollution et favorise l’emploi des femmes au Maroc.
Vingt minutes d’utilisation en moyenne, neuf kilos par personne et par an, le tout offert à l’environnement qui mettra 450 ans à s’en débarrasser. Le sac plastique est un fléau du consumérisme qui habille les paysages du Maroc et génère des problématiques sanitaires et écologiques complexes. Mais son usage est aussi une habitude ancrée dans la culture du marché : un commerçant offre des sacs plastiques en abondance à son client par serviabilité.
 
Des normes existantes mais peu efficaces
 
Le Maroc dispose d’un arsenal juridique très développé. En effet, de nombreuses normes sur le sac plastique pour réguler son usage et limiter son impact sur l'environnement sont en vigueur – contrôle de l’épaisseur, de la résistance, interdiction des sacs noirs, projet de loi sur l’utilisation des sacs plastiques biodégradables – et des amendes sont prévues en cas d’infraction. Pourtant, la sensibilisation à l’usage du sac plastique et la mise en application de ces régulations et normes ne sont pas choses acquises.
 
Evidemment, on aspire à un changement à la source : utilisation de sacs cabas, taxe sur l’utilisation des sacs plastique, campagnes nationales de ramassage, emplois verts, campagne de sensibilisation majeure… Les possibilités d’action sont multiples et variées. Mais en attendant, le constat reste le même : les sacs plastique sont là et l’on doit bien en faire quelque chose. C’est la raison pour laquelle l’Association du Docteur Fatiha (ADF) s’active dans la région de l’Oriental.
 
Notre marque contre la pollution… et pour l’emploi !
 
Pour lutter contre la pollution résultant de ces sacs plastiques et pour travailler à l’indépendance financière des marocaines, ADF a créé une marque de tissage à partir des sacs plastiques.
 
Basée à Berkane, dans le nord-est du Maroc, ADF concentre son activité dans la collecte et le recyclage des sacs. En jouant avec les différentes couleurs qu’offrent ces plages de plastique, ADF tisse la matière, travaillant avec des designers à la confection des objets qu’elle commercialise sous le nom d’IFASSEN. Sacs à main, tapis, corbeilles, boucles d’oreilles, la magie du recyclage opère !
 
Ethique, écologique et design, la marque œuvre également au développement économique de la région : l’art de ce tissage manuel est mené à bien par des coopératives d’artisanes qui reçoivent un soutien par l’alphabétisation, une formation à la gestion et une aide à la scolarisation des enfants.
 
Sensibilisation et entraide
 
Parce que le recyclage ne peut pas fonctionner sans aller de pair avec un changement des mentalités, ADF organise des actions de sensibilisation auprès des habitants de Berkane, des commerçants et des écoles. Plus d’une quinzaine de maisons, pressings, pharmacies et écoles se portent ainsi « éco-familles » et s’engagent à récolter les sacs plastiques croisant leur chemin, permettant aux artisanes de se fournir en matière première.
 
C’est par le bouche-à-oreille et la simplicité de l’opération, rendant le recyclage ludique et participatif, que le changement peut opérer.

Le Vériteur

Photo du Vériteur

Association du Docteur Fatiha

L’Association du Docteur Fatiha (ADF) est une association franco-marocaine qui a pour mission de faire de la protection de l’environnement un moteur de l’économie locale en faveur des femmes. Elle a créé une marque de produits réalisés à partir de sacs plastiques recyclés : IFASSEN.
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :