Toutes les Vérités > Lyme : la tique qui change votre vie en cauchemar

Lyme : la tique qui change votre vie en cauchemar

Thème : Santé, Maladie, Handicap
Publiée le 09/07/2012 |
27206 | 20
Révélée par OKREZSIK Annie |
12

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(20 réactions)

pticoeur62 Le 17/07/2017 à 09:57 | #20
bonjour à tous
Errance médicale depuis plusieurs années, BILANS sanguins IRM SCANNER et j'en passe, Seul une toxo et le virus EPSTEIN BARR revenu positif et ELISA négatif en 2014 après cette piqure de tique, j'ai eu pas mal de frustrations en tout genre de la part de beaucoup de médecins en me classant de malade imaginaire, que c'était de l'acharnement lorsque je racontais ma descente aux enfers, et puis j'ai contacté France lyme qui m'a envoyé vers un médecin référent, verdict en décembre 2016 après un Western blot " Madame vous avez la maladie de lyme chronique !" taux IGM à 61 + bandelettes positives, après cela traitement lourd médicamenteux qui n'ont fait qu'agravér mon état, il y a deux mois j'ai fait un OLIGOSCAN et je suis intoxiqué par les métaux lourds (taux à 68%) j'avoue que nous les lymés nous sommes bien seuls, nous perdons tout ! et personne ne nous comprend car nous souffrons mais cette douleur morale et physique, notre entourage ne la perçoit pas. Alors que faire ? se battre, oui c'est bien notre quotidien, de toute façon la maladie nous rappelle chaque jour que nous sommes malade. J'ai une autre piste, les amalgames dentaires, j'en ai 11, des manques et des couronnes anciennes, (peut etre est-ce cela) qui me donne des acouphènes permanents chaque jour et des douleurs lombaires et cervicales, on verra ! le dentiste m'a fait un devis, chouette + de 8500 €. Super et je fait comment pour payer moi qui n'ai plus rien à cause de cette foutue maladie, Bien triste tout ça, que va t-on devenir, c'est la question que je me pose chaque jour.....
loulou1908 (membre) Le 26/01/2015 à 18:37 | #19
Merci pour votre témoignage dans lequel je retrouve des similitudes avec mon vécu -
je suis atteinte de cette fichue bactérie, lyme chronique,comme beaucoup d'autres je déplore l'errance médicale qu'on nous inflige.
depuis 2012, j'ai fait 5 séjours hospitaliers avec Watts milles examens ; le dernier était en neurologie (névrite optique) où l'on a pas voulu entendre parler de mes douleurs musculaires et articulaires, de ma fatigue etc...
les "docteurs House & Co" m'ont baladés, laissés dans un désarroi physique et mental épouvantable et entrainant dans son sillage l'arrêt d'activité et enfin financier aussi malade que nous. il y a tellement de choses à dire, on a plus de Vie avec un grand V (vie pour nous, plus de vie sociale, de travail)..c'est l'exclusion.
depuis juillet 2014, grâce a des lymés et des médecins qui connaissent lyme, je suis soignée et je suis sur la voie de la guérison.
je remercie ces personnes qui m'ont aidés, les médecins qui osent défier le déni et vous également pour votre courage je vous dis bravo
le combat est dur néanmoins un jour très proche cette maladie sera reconnue. j'y crois

mes mains sont identiques à votre photo
Rebecca Le 23/10/2014 à 10:19 | #18
Bonjour Annie,
Je voulais vous envoyer tout mon soutien et vous dire que mon état s'est bien amélioré depuis que j'ai modifié mon alimentation. Je ne veux pas attendre que ma maladie soit reconnue pour vivre : je me débrouille toute seule. J'ai trouvé des informations sur internet qui m'ont beaucoup aidée. Exemple : http://coaching-nutrition.eklablog.com/
Bon courage !
kikka Le 10/03/2014 à 10:53 | #17
Tout d'abord, je vous souhaite d'aller mieux très vite, et je souhaite que cette maladie soit ENFIN reconnue.
Les enfants sont les premiers touchés par cette maladie, les enfants qui, dès l'arrivée des beaux jours ne pensent qu'a sortir courir dans la nature dès qu'ils le peuvent, ces enfants qui s'allongent dans l'herbe, vont en forêt etc etc...
Malheureusement, à force de dire que cette maladie n'existe pas, trop peu de parents sont alertés et trop de peu de parents pensent à protéger leur enfants avec des vêtements imprégnés de répulsif.
La polémique autour de cette maladie fait oublier la réalité, des enfants qui souffrent, et souvent en silence car leur famille ignore tout de l'existence de cette maladie, mon avis c'est que le gouvernement à une grande part de responsabilité, qu'il s'agit de prévention massive pour que d'autres enfants ne tombent pas malades.. mais alors qu'il y a urgence, le gouvernement préfère polémiquer......
Non seulement il y a des enfants qui vont tomber malades cette année encore, mais il y aussi tout ceux qui sont malades et qui sont privés de soin parce que justement, on fait croire aux familles qu'ils ne sont pas malades...
Pour certains, qui ont des douleurs partout dans le corps, on leur REFUSE des protocoles d’accueil au sein de leur école, on refuse de les aider comme on pourrait le faire par exemple pour les enfants diabétiques.
Double peine pour les enfants malades, ils souffrent et en plus on refuse de mettre en place des mesures d'aides, en plus de souffrir, ils perdent pied à l'école... c'est grave !!
Suffit la polémique, il faut agir, reconnaître et Agir ! aider les familles et permettre à tous les enfants d'exprimer leur douleur et leur donner l'accès aux traitements le plus vite possible.
eliathan Le 04/12/2012 à 07:28 | #16
Chère Annie,

Merci pour ton témoignage . Je suis moi aussi atteinte de borréliose chronique et l' énergie qu'il me reste , je le mets aussi dans la bataille pour la reconnaissance de cette maladie.
Bon courage Annie ;
Bien amicalement
Nathalie
chris_kiwi (membre) Le 01/08/2012 à 09:18 | #15
Merci beaucoup pour votre réponse très précieuse et rapide! je passe mon temps à rechercher, hier j'ai vu un nouveau spécialiste me disant cette fois ci que le problème relève d'un vaccin anciennement administré... je ne sais absolument plus vers qui me tourner, sachant qu'en plus les 2 ou 3 spécialistes à qui j'ai posé la question de la ponction lombaire fiable à 100% pour retrouver la maladie de lyme m'ont répondu par l'affirmative sans conteste; si bien qu'avant mon hospitalisation je faisais des recherches (c'est à dire avant janvier), et depuis je leur ai fait confiance, sauf que plusieurs mois après, voyant qu'ils n'arrivent pas à me guérir et les sentant embarrassé, je reprend mes recherches.. bref, la reprise du travail approche, et tout cela me coute en energie et financièrement... Merci encore et bravo pour votre force
annie_o (membre) Le 31/07/2012 à 21:45 | #14
merci et merci aussi de témoigner on ne trouve pas lyme dans la PL quand le lyme est ancien je le savais c'est pourquoi je l'ai refusée , il faut lire Burrascano pour information on ne trouve lyme que dans 10 % des cas dans une infection récente la solution pour guérir : les antibiotiques au long cours sur le forum de France Lyme , vous trouverez de l'aide Courage
chris_kiwi (membre) Le 31/07/2012 à 10:40 | #13
bonjour et merci pour ces témoignages si bien décrits que je n'ai rien d'autre à rajouter (je me reconnais totalement dans le témoignage de Christelle qui dit que l'on essaie de faire abstraction des problèmes pour essayer de passer de bons moments en famille ou avec les amis, mais malheureusement je ne peux m'empêcher de me dire ensuite qu'ils doivent se dire que je ne suis pas malade car quand je les vois, ça ne se voit pas!!). bref, tous mes symptômes se regroupent dans vos témoignages, et cela fait 1an et demi que je cours d'un spécialiste à un autre, un coup on veut m'envoyer voir un psych (seulement une spécialiste m'a clairement dit que je ne relevais pas du domaine psy, ce qui soulage à coté de ce qu'on peut entendre de la part des autres spécialiste démunis!!), un coup j'ai un problème avec mon dos, un coup j'ai des douleurs neuropathiques d'origine génétique, et pour finir sinon j'ai la fibromyalgie! toujours est il que je suis en arrêt depuis juin 2011, et seulement, d'après le dernier courrier envoyé au comité médical qui statue sur le renouvellement de la longue maladie, le medecin qui me suit dit que je suis en bonne voie de guérison et que mon asthénie vient simplement de la cure que je faisais (au moment où je l'ai vu), quand aux céphalées et nausées, elles viennent d'une angoisse de reprise du travail!... ça pourrait etre le cas, seulement ces symptomes ne sont pas d'auj et persistent depuis de nombreux mois... et ce ne sont pas les seuls symptomes non plus! donc ma reprise est programmée pour le mois de sept, d'un coté j'en ai très envie, le problème c'est que je suis très régulièrement coincée au lit entre mes nausées, mes migraines et j'en passe (je ne vais pas faire ici la liste de tous ce qui me gache la vie!!); heureusement le moral est là et mon entourage très compréhensif; je suis ici auj par hasard en faisant à nouveau des recherches (car je fais beaucoup de soin par des méthodes naturelles comme l'acupuncture, l'auriculo ou la sophro, un peu de soulagement mais surtout un soutien moral, car physiquement je suis en permanence en asthénie et il est dont très difficile de soigner autre chose! tout cela me coute en energie et financièrement!!). toujours est il que je suis perplexe quant aux diagnostiques que l'on me donnent (surtout que beaucoup se contredisent); j'ai eu la ponction lombaire en janvier suite à une analyse au labo schaller pour western blot (et quelle tête des medecins qui n'ont pas compris pourquoi j'avais envoyé celà à Strasbourg!!) qui s'est avérée litigieuse aux résultats (ni oui clair ni non clair); on m'a donc fait la PL et on m'a dit négatif pour lyme, et j'ai donc ensuite passé deux mois en centre de rééducation (je pouvais à peine marcher). je gère un peu mieux la douleur au niveau du dos mais tous les autres symptomes n'ont pas disparus, et j'ai l'impression d'avoir du mal à faire entendre mes problèmes; sauf que je dois reprendre le travail le 17 sept et que même si je passe devant un doc du travail, ce jour là je serai peut etre pas trop mal et comme je ne suis pas du genre à me plaindre, ça va etre difficile de lui expliquer mes souffrances, sauf que je ne sais pas si je suis capable de travailler 4h (chez moi c'est déjà difficile à gérer au quotidien). bref, il y aurait tellement à dire, que je m'éloigne de ma question pour laquelle je suis venu témoigner: est ce qu'une ponction lombaire est fiable à 100% pour la détection lombaire, car tous les medecins que j'ai vu m'ont dit que oui, je vois le contraire dans vos témoignages... donc au bout de tous ces mois de doute je suis encore perdue.. pouvez vous m'aiguiller SVP? courage à vous....
monique_carbonn (membre) Le 13/07/2012 à 20:21 | #12
Quel courage et quel beau et long message ! Qui voudrait se plaindre de ses petits bobos après vous avoir lu ? J'ai une jeune nièce qui est malade depuis quelques années et en vous lisant je me demande si elle ne serait pas atteinte de la maladie de Lyme...Certains jours elle est bien et d'autres, elle se sent très souffrante et est incapable de faire quoi que ce soit et pourtant Dieu sait que ce n'est pas la paresse qui en est la cause. Vous menez une bataille que je vous souhaite de gagner. C'est incroyable tous les effets secondaires et les ravages occasionnés par la tique. C'est vraiment une petite bestiole qu'on ne veut pas rencontrer sur son chemin ! Bon courage à vous, continuez votre lutte en espérant que le retour à la santé arrivera bientôt ou du moins qu'une grande amélioration surviendra le plus tôt possible.
OKREZSIK Annie (Vériteur) Le 12/07/2012 à 09:50 | #11
merci à vous "légères "... à l'époque , voulait dire que nous mettions un peu de maquillage , ne pas se tromper sur le sens des mots
Page 1 sur 2 <12»
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :