Toutes les Vérités > La scolarité de Matthias, mon fils autiste de 8 ans est un enfer!

La scolarité de Matthias, mon fils autiste de 8 ans est un enfer!

Publiée le 04/10/2012 |
8279 | 7
Révélée par BOUCHET Angélique |
2

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Photo de la Vérité
Il manque trop d'AVS en France et les enfants handicapés en pâtissent!

Matthias, mon fils, a été diagnostiqué autiste atypique assez rapidement pendant son enfance. Il n’est pas seul, ô non, bien loin de là car le nombre d’enfants autistes en France s’élève à environ 200 000. L’autisme toucherait 1 enfant sur 156 aujourd’hui ! Ce n’est pas rien tout de même et, de plus, ce chiffre est souvent sous-évalué selon les médecins. Ces chiffres sont hasardeux et peu précis pour la simple et bonne raison qu’aucun recensement des enfants autistes n’a été réalisé à ce jour en France. Chaque année, selon des statistiques des hôpitaux, 6 000 nouveau-nés sont concernés par la maladie ! Autant dire que Matthias n’est pas tout seul...

Mathias commence à parler à 4 ans grâce à l’aide du CAMSP (Centre d’Action Médico Social Précoce) et du CMPP (Centre Médico-Psycho-Pédagogique) qui lui procuraient l’attention et les services qui l’aidaient à évoluer sainement dans un cadre « protégé ». Il possède aujourd’hui une très bonne élocution mais il faut absolument s’adapter à lui pour suivre la discussion. Par ailleurs, il montre quantité de difficultés à maîtriser sa motricité et notamment sa motricité fine, autrement dit le fait de colorier, écrire, se laver les dents, couper sa viande… Par ailleurs, les symptômes sont divers : nombreux « tocs » provoqués par une organisation particulière de la journée, difficulté de changer ses habitudes qui sont presque devenues un rituel imagé par le manque de variation de sa nutrition. Pour Matthias, tout doit être organisé et prévu car il ne supporte que très difficilement les changements de planning et les différents imprévus.

Aujourd’hui Matthias a huit ans et a été diagnostiqué « autiste atypique » (TED). Il vient de faire sa rentrée des classes sans AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire) alors que la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) lui a accordé la présence d’un AVS douze heures par semaine ce qui l’aiderait énormément dans son intégration scolaire et qui aiderait également ses camarades de classe pour qui la situation n’est pas non plus facile. Malheureusement, ce n’est pas le seul enfant handicapé qui a été obligé de faire sa rentrée seul...

Or, d’après la loi du 11 Février 2005 (dite Loi « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées – Loi 2005-102) tous les enfants ont les mêmes droits concernant leur scolarité. Ce n’est pas le cas pour mon fils qui souffre d’une solitude intolérable en milieu scolaire ce qui pénalise les enseignants qui ne sont pas formés pour, ainsi que ses camarades de classe. Le nombre d’AVS en France est encore trop bas malgré les efforts consentis par le gouvernement entre 2007 et 2010 qui était supposé doubler le nombre d’AVS en France. Malgré cela, l’Education Nationale a décidé de ne plus en recruter car elle manque cruellement de moyens et abandonne donc les enfants handicapés à leur solitude et leur handicap. Une manifestation s’est tenue à Rennes le 18 Juin 2011 afin de sensibiliser l’opinion publique sur ce sujet mais elle n’a malheureusement pas eu les effets escomptés et nos enfants autistes souffrent toujours du manque de formation des EVS (Employés de Vie Scolaire) lorsqu’ils ont la chance d’en avoir un à leur côté.

Mes requêtes sont donc assez simples à saisir : je souhaite que mon enfant soit intégré dans un milieu scolaire adapté et non traité comme « un pion » et délaissé par le gouvernement et l’Education Nationale. Par ailleurs, au-delà du manque d’AVS en milieu scolaire du à de multiples facteurs, Matthias devait avoir un AVS, ce qui n’a pas été le cas et qui provoque aujourd’hui ma colère envers les autorités. Les autistes sont humains comme vous et moi et en tant que citoyen français ils bénéficient des mêmes droits.

Découvrez Matthias: bloghoptoys.fr/wordpress/portrait-de-matthias-autisme

Cette après midi (13 novembre) j'ai eu une personne de l'académie d'Aix-Marseille au téléphone (enfin !) qui m'a dit que Matthias n'aura pas d'avs avant minimum le mois de janvier !!! Et quand j'ai osé exprimer mon mécontentement on m'a répondu que mon fils n'était pas le seul dans cette situation... C'est justement ce qui me dérange le plus ! Il n'est pas une exception et malheureument rien que dans son école ils sont 3 enfants à ne pas recevoir l'aide dont ils ont besoin et surtout droit !!! Je n'ose imaginer ce qu'est ce chiffre à la date d'aujourd'hui au niveau NATIONAL...

Le 7 janvier Matthias a ENFIN eu son avs !!!

Le Vériteur

Photo du Vériteur

BOUCHET Angélique

Je suis une maman solo, j'ai 30 ans et avec mes loulous nous vivons à Marseille. J'ai cessé mon activité professionnelle (alors que j'étais en formation pour devenir responsable de caisse dans un supermarché) suite à ma séparation car gérer mes 2 enfants seule avec tous les allers - retours à fai...
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :