En France, l'hospitalisation sous contrainte des malades mentaux est toujours possible. Elle peut se faire sur demande de tiers ou parce qu'ils sont considérés comme dangereux pour les autres ou pour eux-mêmes. Cependant, la loi qui encadre cette pratique laisse le champ libre à de nombreux abus...

Une séparation difficile, un différend entre particuliers, une garde contestée des enfants... De nombreux cas particuliers peuvent donner lieu à des internements abusifs.

Sur maVéritésur, un avocat, une victime et une association ont choisi pour dénoncer cette pratique.

Dans notre dossier, retrouvez :
- l'explication en vidéo de Maître Raphaël Mayet, spécialiste de la défense des personnes hospitalisées sous contrainte et particulièrement des victimes d'internement abusif ;
- le témoignage de Valérie Dubois. Internée un mois par son mari, elle a été reconnue victime d'un internement abusif... Pourtant, elle doit encore se battre pour récupérer la garde de ses enfants ;
- la Vérité du CRPA, le Cercle de Réflexion et de Proposition d'Actions sur la psychiatrie, via le texte et l'interview de son président André Bitton, qui nous explique les différents cas que l'association est amenée à traiter.

Problématique de l’internement abusif

Révélée le 23/08/2013 par CRPA
Pour le CRPA, l’internement abusif est un cas particulier de la problématique plus générale de la violation coutumière des droits des personnes psychiatrisées. Dans l'ensemble de la problématique de l’internement arbitraire, on peut distinguer deux sous-ensembles : - Celui de l’intern...

Victime d’un internement abusif, je me bats pour mes enfants

Révélée le 14/08/2013 par DUBOIS Valérie
Grâce à de faux certificats médicaux, mon mari m’a faite hospitaliser sous contrainte pendant un mois en 2010. Aujourd’hui libre et n'ayant jamais souffert d'aucune pathologie psychiatrique, je me bats pour la garde de mes enfants. Je me suis mariée en 2002. Pendant sept ans, j’ai men...

Ils révèlent leurs Vérités