Toutes les Vérités > Ma vérité sur les déchets toxiques en Côte d'Ivoire

Ma vérité sur les déchets toxiques en Côte d'Ivoire

Publiée le 27/07/2012 |
16380 | 30
Révélée par ASSI Adou |
2

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(30 réactions)

PEREZ Antoine (Vériteur) Le 18/10/2012 à 14:33 | #30
Bonjour à tous,

"Toxic Somalia: L'autre piraterie"

http://www.lcp.fr/emissions/docs-ad-hoc/vod/88850-toxic-somalia

Et souvent rediffusé sur cette même chaine.

Bien à vous.
tanan322 (membre) Le 30/09/2012 à 16:17 | #29
Mes frère tous savons combien de fois ces déchets toxique nous ont affecté dans notre pays. Et si nous mettons le cas ivoirien comme passé et ce mettre ensemble afin de faire coincé le géant pétrolier en pénal a Londres et partout. Car trafigura et ces experts nous ont démontré qu'il sont plus intelligentes que nous les ivoiriens. Une de leurs stratégie est de nous mettre en querelle et tiré profit. Si vous rejoigné les chauffeurs de camion qui sont déjà avec greenpeace.
Laissons le passé, sachez que les chauffeurs de ces camions que nous somme avons souffert que tous les ivoiriens dans cette tragédie, de la première nuit des déchets toxique jusqu'aujourd'hui. Allons a un seul procès avec trafigura et le monde saura qui est trafigura, Menace, intimidation et corruption est leurs lots. Jamais Abidjan ne nous a considéré comme victimes. Nous les chauffeurs comme si c'etais nous qui avions amené le bateau tueur, comme nous étions des chimistes, comme s'il ny avais pas de victime dans nos rangs. Aucune organisation ou autre n'a parlé des chauffeurs quand il étais question d'argent. Pourtant, hier c'etais comme si nous avons faire un coup d’état. Les camions ont été gardé pendant plus d'une année et il fallait encore payé pour avoir ces camions.
Nous avons contacté Greenpeace au pays bas pour nous aider, car personne ne nous écoutais a Abidjan et personne ne voulais nous aider dans nos vérités.
Le temps est venu, mettons nous ensemble cher victimes, et prouvons que Trafigura qu'ils a eu tort de trompé un peuple.
Trafigura doit demandé des excuse publique au chauffeurs et au peuple ivoirien pour les avoir trompé.
guillaume_terr2 (membre) Le 31/08/2012 à 14:36 | #28
C'est un scandale! Vivement un dossier sur ce sujet... La corruption rôde mais lorsqu'elle prend ces forme là, je me demande ce qu'il reste d'humain dans les responsables des pouvoirs publics et surtout dans les responsables du bateau!!!! Scandaleux !!!
ramatou_guindo (membre) Le 13/08/2012 à 11:36 | #27
Pour des raisons professionnelles, je me suis un peu éloigné de ce débat et je constate avec surprise que le débat a évolué. C'est avec beaucoup de sourire que je découvre la confusion que l'on fait avec quelqu'un que j ai rencontré une seule fois à l'hôtel sofitel quand je suis allé me renseigner pour savoir pourquoi mon nom ne figurait pas sur la liste définitive des clients retenus pour l'indemnisation. A l'époque j'ai eu du mal à le croire et j'ai cru que Monsieur Cissé ne jouait pas franc jeu avec moi Trois ans après je peux dire qu il a eu raison sur toute la ligne car il avait déjà attiré mon attention sur les risques que certains représentants faisaient courir à notre indemnisation. Mais nous nous organisons et très bientôt Monsieur Assi quand les juridictions seront saisies pour faire la lumière sur le rôle joué par certains d'entre vous, vous saurez que je ne suis pas Cissé et que Cissé n est pas moi.
mory_cisse (membre) Le 11/08/2012 à 09:55 | #26
Monsieur Arthur Monthe, je vous remercie pour votre interpellation et je suis complètement d'accord avec vous sur cette chamaillerie digne des gamins. Mais souvent comme le dit le proverbe africain quand tu danses avec un aveugle, il faut lui marcher de temps en temps sur les pieds pour qu'il comprenne qu'il n est pas seul. J'ai pas l'habitude de fréquenter cette page et j y suis venu juste pour faire cesser cette calomnie sur ma personne. J'avoue que je suis quand même impressionné par le contenu et la qualité des interventions sur la page, à part la nôtre bien sûr qui a fait descendre les lecteurs de cette page dans la poubelle, poubelle qu apprécient malheureusement certains intervenants à l'esprit de boutique. Le problème des déchets toxiques est simple dans sa compréhension mais difficile dans sa résolution Au-delà des violations des toutes les normes internationales en matière de transports des déchets dangereux, il y a la triste réalité que cela n'a été possible que parce que ce pays à l'époque était dirigé par des gens corrompus jusqu'à la moelle. L'action néfaste de nos anciens dirigeants ne s'est pas limitée seulement au fait d'avoir autorisé la venue de ce navire de la mort à Abidjan, mais elle est allée au-delà en leur accordant une sorte de blanc seing à travers une organisation de la disparition de toutes preuves qui pouvaient aboutir à la condamnation ou à l'établissement de la responsabilité de la compagnie qui a affrété le fameux navire. Voici un peu les conditions dans lesquelles nous avons travaillé, on avait contre nous la société responsable du transport des déchets toxiques en Côte d'ivoire mais aussi l'Etat ivoirien qui ne jouait pas du tout franc jeu avec les victimes et qui n'a pas hésité à essayer de contrôler les associations des victimes afin de pouvoir en retirer des dividendes sur le plan politique. Juste pour vous donner un exemple: Alors que les avocats de la partie adverse etaient reçus en seigneur à abidjan, ceux qui défendaient les victimes subissaient toutes sortes de tracasseries pour les empêcher de récolter le maximum de preuves. Avant toute délivrance de visa à l'équipe des avocats, il fallait un réel parcours de combattant entre les ministères de l'intérieur et le ministère des affaires étrangères et l'ambassade ivoirienne ne délivrait les visas qu après qu on ait pu leur apporter une lettre d'autorisation provenant du cabinet du ministre de l'intérieur de l'époque A la veille de ce qui devrait être le procès, un de nos témoins clés a reçu une menace de radiation de ses supérieurs hiérarchiques, si jamais il témoignait à Londres comme victime. Voila un peu les conditions dans lesquelles nous avons travaillé, et qui ont finalement aboutit à un accord transactionnel au lieu d'un procès Une fois l accord transactionnel obtenu et que l'opération d 'indemnisation des victimes devrait se mettre en place, nous avons eu encore cette fois ci un obstacle insurmontable car derrière une association fantoche des victimes se cachait le ministre de l'intérieur de l'epqoue qui voulait à tout prix mettre la main sur l'indemnisation des victimes Ils sont nombreux les responsables d association qui à l'epqoue m'ont conseillé de negocier avec le president de cette association car derrière lui il y avait des gens tellement puissants qu il etait quasi impossible pour nous de remporter une quelconque victoire face à eux Voici d ou proviennent en gros, la hantise que certaines personnes ont de ma personne et qui continuent de voir mon ombre partout ou ils sont interpellés sur la question des dechets toxiques J'ai evidemment refusé parce que pour moi cela s appelle de la corruption , ce que les gens ont appelé à l'époque de l'orgueil J'ai refusé d entrer dans ce jeu, juste parce que j avais la preuve, que ces gens là voulaient juste mettre la main sur l'indemnisation globale des victimes Ils finiront par reussir leur coup après que la quasi totalité des responsbales d associations ait donné leur quitus à une association à laquelle ils n ont jamais appartenu Voici la triste réalité et la scandaleuse attitude des certains responsables qui ont mis en peril l'indemnisation des victimes. Aujourdhui on continue de faire croire aux victimes qu il est encore possible pour elles de pouvoir obtenir une indemnisation alors qu'il est de notoriété publique que sur le compte ouvert au nom des victimes sur le montant total de 22 milliards 500 millions, il ne restait plus en mars 2010 que la somme de 406,33 FCFA. Voici la triste réalité qu'on cache aux victimes et que j ai été obligé de révéler dans le numero de jeune afrique qui a valu au ministre de l'intégration ivoirienne son limogeage.Aujourd'hui le fait qu'il ait été blanchit constitue la preuve que malgré le changement de régime , le système de corruption mis en place pour faire main basse sur l argent des victimes continuent d avoir des soutiens assez puissants Mais il ne pouvait pas en être autrement puisque pour qu'une association complètement illegale puisse arriver à obtenir une victoire face aux victimes qui ne se sont jamais reconnu en elles, il a fallut qu il y ait des magistrats corrompus et aujourdhui ramener le problème des victimes devant ces magistrats equivaut à une perte de temps, puisqu il ne faut pas s attendre à ce que ces derniers se fassent hara kiri Voici le noeud gordien aujourdhui qui semble compromettre à jamais l'espoir pour les victimes des dechets toxiques de rentrer en possession un jour de leur indemnisation Johana Ndia, les possibilités théoriques de relancer cette affaire existent bel et bien sauf que dans la pratique cela devient quasiment impossible dans la mesure aucun cabinet d'avocats, sérieux, après ce que les Anglais de Leighday and Co ont subi en côte d'ivoire n'est prêt à mettre en péril ses finances dans un système judiciaire ou n'importe quel quidam peut vous souffler l argent destiné à indemniser les victimes et dans lequel les gens pensent pouvoir faire des affaires sur le dos des pauvres victimes. Voici la triste réalité. Une lueur d'espoir reste tout de même:l'État ivoirien semble montrer sa détermination à faire la lumière sur cette affaire pour savoir qui a fait quoi depuis 2006. Mais je reste réservé tout de même vu les enjeux financiers et politiques énormes qui entourent cette affaire
cobeur_harry (membre) Le 10/08/2012 à 07:28 | #25
Messieurs ADOU et CISSE, j'ai parcouru de long en large vos commentaires ou plutôt vos querelles intestines. Seulement je peine à voir ce qu'ils apportent au débat sur les déchets toxiques et leurs victimes. Vous êtes en train de transformer ce site en un forum de règlement de comptes. Ne pensez-vous pas que les victimes de déchets toxiques -vos compatriotes ivoiriens- méritent plus de considération que vos chamailleries? Vous êtes des adultes, agissez comme tels. Vous vous perdez en digressions et en extrapolations qui sont loin d'intéresser le lecteur et surtout vous perdez en crédibilité. De grâce, arrêtez les frais, et reconcentrez-vous sur le combat qui semble être le vôtre Monsieur ADOU.
N'DIA Johana (Vériteur) Le 10/08/2012 à 07:22 | #24
Monsieur Mory Cissé, Qu'entendez-vous par "relancer cette affaire aussi bien au niveau national, qu'international?" S'il y a possibilité de venir en aide aux victimes,pourquoi ne pas le faire si vous en avez l'occasion?
mory_cisse (membre) Le 09/08/2012 à 16:17 | #23
Assi Nicodeme . La différence entre toi et moi se situe justement à ce niveau. Tu travailles pour les victimes des déchets toxiques à vie alors que mon intervention a plutôt limitée dans le temps. Petit conseil. Concentrez-vous sur votre sacerdoce et évitez de me voir partout. J'aurais voulu jouer les héros des déchets toxiques je n'aurais jamais refusé toutes les propositions qui me sont faites en ce moment pout pouvoir relancer cette affaire aussi bien au niveau national qu'au niveau international. Je vous souhaite bonne chance. Mais j'espère vraiment que c'est la dernière fois que vous vous en prenez à moi. Je vous le dis j'espère que c'est la dernière fois .
ASSI Adou (Vériteur) Le 09/08/2012 à 13:27 | #22
Je t'informe que j'ai rencontré madame kindo, elle n'est pas du tout contente de toi mory cissé. Cesse de te jouer à l'héro de déchets toxiques. Je pense que je perd le temps en te repondant; car nous sommes travaillions pour les victimes et non pour pour une personne comme toi. Si tu as gros sur le coeur , viens ne rencontrer en cote d'ivoire pour me dire de vive voix ce que tu penses de mes actions. C'est ton echec qui t'a rendu comme ca. Arrete de raconter ta petite vie sur le net. Je ne te repondrai plus jamais car j'ai du travail à faire .
mory_cisse (membre) Le 08/08/2012 à 11:12 | #21
Concentrez-vous sur l'essentiel de vos projets et évitez de me voir partout. Y a des choses plus intéressantes à faire pour moi dans la vie . Si je voulais vraiment nuire a votre reputation, je me demande si vous en avez déjà eu, je ne le ferais pas sur le net et vous savez très bien que je dispose des éléments nécessaires pour le faire.
Page 1 sur 3 <123»
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :